Connect with us

Société

Détenus d’opinion: rassemblement de soutien devant le tribunal d’Oran

Une dizaine de citoyens sont rassemblés, ce lundi, depuis la matinée, devant le tribunal de Cité Djamal à Oran, pour dénoncer les arrestations arbitraires et indues des manifestants et militants et leur placement sous mandat de dépôt pour des chefs d’accusations que les avocats jugent “infondés”.

Avatar

Published

on

Les protestataires rassemblés depuis ce matin devant le tribunal d’Oran où devrait se présenter le journaliste Said Boudour, arrêté, hier dimanche par les services de sécurités, ont scandé “ô juges, le peuple vous rendu votre indépendance et vous protège”, “libérez Said Boudour”, “libérez les détenus”, “libérez les moudjadines, les enseignants et les étudiants”. 

L’ancien député du RCD, Yassine Aissiouane ainsi que des journalistes ont pris part au rassemblement en soutien à Said Boudour et à tous les détenus du hirak “incarcérés injustement” pour avoir réclamé, comme la quasi majorité des Algériens, “le départ du pouvoir et dénoncé ses manoeuvres visant à essouffler le mouvement populaire et faire passer coûte que coûte sa feuille de route”.

Il est à rappeler que le journaliste, Said Boudour, a été placé, dimanche, en garde à vue au commissariat d’Oran. Selon le CNLD, le journaliste “sera présenté ce lundi devant le procureur du tribunal de “Cité Djamel” pour un écrit (publication) sur Facebook” sans pour autant donner plus de détails sur l’écrit en question.
Il convint de souligner que Said Boudour n’est pas encore arrivé au tribunal de “Cité Djamel”. Plusieurs avocats ont déjà déposé les lettres de constitution pour la défense du journaliste.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR