Connect with us

Société

 Détenus d’opinion : prolongement de la détention pour six jeunes porteurs de l’emblème Amazigh

Le juge d’instruction au niveau de la 11e chambre du tribunal de Sidi M’Hamed vient de le décider. Six détenus incarcérés depuis le mois de juin dernier pour port de l’emblème Amazigh resteront en détention provisoire pour, vraisemblablement, quatre mois supplémentaires. 

Melissa NAIT ALI

Published

on

@ INTERLIGNES | procès des détenus des porteurs du drapeau amazigh
Crédit photo : DR | Drapeau Amazigh brandi par les manifestants à Alger

 

Un véritable déni de justice. La décision de ce tribunal qui fait exception, comme l’affirme des avocats, est inexplicable. Et pour cause, plusieurs tribunaux au niveau national ont prononcé l’acquittement des porteurs de l’emblème Amazigh avec restitution de l’objet saisi.

Ce n’est pas le cas des magistrats d’Alger décident autrement, qui usent et abusent du mandat de dépôt portant une mesure exceptionnelle. Selon la députée du RCD, Fetta Sadat, la nouvelle décision prendra effet après l’ expiration du délai de quatre mois de détention provisoire fixée par la loi, soit le 23 octobre prochain.

«Cette décision sera vraisemblablement généralisée à tous les détenus. C’est un signe ! », dénonce-t-elle.

Pour rappel, les juges près le tribunal de Sidi M’hamed suscitent, depuis quelques mois, des interrogations en raison de leur promptitude à placer des manifestants et des militants politiques en détention provisoire sur la base de “dossiers vides” , comme l’affirment les avocats.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR