Connect with us

Accueil

Déstockage de 15.000 tonnes de pommes de terre: le gouvernement veut casser les prix

Published

on

Après des semaines, le gouvernement a enfin décidé d’intervenir pour mettre fin à la montée vertigineuse des prix de la pomme de terre. À 130 DA le kilogramme, ce produit de large consommation a mis à genoux les budgets des ménages.

Pour baisser les prix, une quantité de 15.000 tonnes de pommes de terre, arrivera dans le marché dès la semaine prochaine, dans une opération de déstockage décidée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

« Devant la hausse injustifiée des prix de la pomme de terre, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a décidé de lancer, dès la semaine prochaine, l’opération de déstockage dune quantité de 15.000 tonnes de pommes de terre destinées à la consommation », a annoncé mercredi soir le ministère dans un communiqué.

Cette mesure, ajoute la même source, « vise à stabiliser le prix » de ce produit de large consommation, ayant récemment connu « une hausse sans précédent malgré une abondante production ».

Le ministère rappelle, en effet, que le coût de production d’un kilogramme de pommes de terre « ne dépasse pas 40 dinars, selon la nomenclature des prix des produits agricoles élaborée par les professionnels de cette filière ».

Pourtant, depuis des mois, jamais la pomme de terre n’est affichée à moins de 60 DA. À ce prix, promis par les Hautes autorités du pays, le produit était plus au moins accessible. Mais, devant une démission totale des responsables concernés, les prix vont vite grimper pour atteindre dans un premier temps les 90 DA, puis 110 à 130 DA.

Cette opération de déstockage « permettra d’alimenter les points de vente de proximité », précise donc le ministère. Des points qui seront organisés par les institutions et offices sous sa tutelle.

Enfin, le même département souligne que le marché national est actuellement approvisionné en production pré-saisonniere, en attendant l’arrivée de la production saisonnière vers la fin du mois en cours.

Une récolte qui, peut-être, contribuera à faire baisser plus encore les prix, à l’approche du mois de ramadan.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR