Connect with us

Digital

Désinformation: Facebook ferme des comptes “liés à l’armée française”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le groupe Facebook a supprimé des comptes, pages et groupes sur ses deux plateformes Facebook et Instagram pour “désinformation”. Dans un rapport rendu public mardi, Facebook soupçonne certains de ses comptes, qui opèrent à partir de la Russie et la France, d’être liés à l’armée française. Les campagnes ont visé plusieurs pays africains dont ceux du Sahel et l’Algérie ainsi que des pays du Moyen-Orient.

“Aujourd’hui, nous avons supprimé trois réseaux distincts pour violation de notre politique contre l’interférence étrangère ou gouvernementale qui est un comportement inauthentique coordonné (CIB) au nom d’une entité étrangère ou gouvernementale. Ces réseaux sont originaires de France et de Russie et ciblaient plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient”, a indiqué Facebook.

Concernant l’opération française, Facebook dit avoir supprimé 84 comptes Facebook, 6 pages, 9 groupes et 14 comptes Instagram.

Cette activité est née en France et ciblait principalement la République centrafricaine et le Mali, et dans une moindre mesure le Niger, le Burkina Faso, l’Algérie, la Côte d’Ivoire et le Tchad”, a précisé le groupe.

“Dans chaque cas, les personnes à l’origine de cette activité se sont coordonnées et ont utilisé de faux comptes comme élément central de leurs opérations pour induire les gens en erreur sur qui ils sont et ce qu’ils font”, a expliqué Facebook, ajoutant que ses investigations ont révélé “des liens avec des individus associés à l’armée française”.

En ce qui de l’opération gérée à partir de la Russie, Facebook annonce avoir supprimé 63 comptes Facebook, 29 Pages, 7 Groupes et 1 compte Instagram qui ciblait des pays africains ainsi que 211 comptes Facebook, 126 Pages, 16 Groupes et 17 comptes sur instagram qui ciblaient la Libye, le Soudan et la Syrie.

“Bien que les personnes derrière cela aient tenté de cacher leur identité et leur caractère coordonné, notre enquête a trouvé des liens avec des individus associés à l’armée française,” assure Facebook dans son communiqué, ajoutant avoir “travaillé avec des chercheurs externes pour évaluer l’ampleur complète de ces activités sur Internet”.


Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR