Des supporters scandent du haut des pyramides en Egypte : « yetnahaw ga3 »

Supportes algériens en Egypte

Crédit photo : DR | Supportes algériens en Egypte

Le pont aérien organisé par le pouvoir pour transporter les fans de l’équipe nationale de football en Egypte n’a pas eu l’effet escompté. Les dizaines de supporters ayant fait le déplacement aujourd’hui au Caire, la capitale égyptienne, n’ont pas oublié les slogans du Hirak.

 

Du haut des pyramides, lieu touristique par excellence en Egypte, les Algériens réclament le départ de tous les symboles du système en reprenant en chœur le slogan le plus scandé lors des marches du mouvement populaire. « Yetnahaw ga3 », lancent les dizaines de supporters qui ont fait un crochet aux pyramides avant de se rendre au stade pour suivre le match de l’EN qui affrontera, à 20h00 heure algérienne, son homologue du Nigéria pour le compte des ½ finale de la CAN 2019.

Ainsi « l’opération de communication » voulue par les tenants du régime en surfant sur le match a échoué. Brandissant des emblèmes algériens et Amazigh, les supporters ont déjà créé la sensation dans l’avion en réclament aussi « daoula madania, matchi 3askaria (pour un Etat civil et non militaire) ». Cela donne déjà un avant-gout sur la réaction des supporters ce soir dans le stade.

Outre l’opération des pyramides, des dizaines de supporters ont également organisé un rassemblement devant le siège de l’ambassade d’Algérie en Egypte pour réclamer des billets d’accès au stade. « Rana Djina, bassitou bina (on est venu, vous êtes coincés) », scandent-ils aussi, en contestant l’absence de l’ambassadeur.

Les algériens "envahissent" les pyramides d'Égypte.

Gepostet von Fil d'Algérie am Sonntag, 14. Juli 2019

Adsence Milieu article