Suivez-nous

Politique

Des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme requises contre Amira Bouraoui

Publié

le

© DR |

Le procès de l’activiste Amira Bouraoui s’est tenu ce mardi 27 avril au tribunal de Cheraga après plusieurs reports. Poursuivie dans deux affaires, le procureur de la République a requis des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme, avons-nous appris auprès de Me Aouicha Bekhti, membre du collectif de défense.

Inculpée par: “atteinte à la personne du Président de la République”, “outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions” et “diffusion d’informations susceptibles de porter atteinte à l’ordre publics” , le procureur de la république a requis, dans cette première affaire, une peine de trois ans de prison ferme et 300,000 da d’amende.

Une peine plus lourde a été requise contre Amira Bouraoui pour la seconde affaire dans laquelle elle est poursuivie pour “atteinte aux préceptes de l’Islam”. En effet, le procureur a demandé cinq ans d’emprisonnement ferme et 100,000 DA d’amende contre l’activiste.

D’après maitre Aouicha Bekhti, le verdict sera rendu par le tribunal de Cheraga le 4 mai prochain.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR