Suivez-nous

Politique

Des manifestants arrêtés vendredi seront présentés dimanche devant la Justice

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© Interlignes, photo archive| Arrestation des étudiants lors des manifestations contre le pouvoir et la désignation de Bensalah à la tête de l'Etat
© Interlignes, photo archive|

Plusieurs manifestants arrêtés en marge du 110e vendredi de mobilisation populaire et placés en garde à vue seront présentés dimanche devant les différentes instances judiciaires.

Selon le Comité Nationale pour la Libération des Détenus (CNLD), plus de cent activistes ont été arrêtés. Certains ont été remis en liberté mais ce n’est pas le cas de tous.

En effet, si certains ont été libérés tard dans la soirée de vendredi d’autres n’ont pas échappé à la mise en garde et devront être présentés dimanche devant les différentes juridictions. Leur nombre exact n’a pas encore été communiqué.

C’est le cas de l’étudiant Abdenour ait Said et l’ancien détenu Mohamed Tadjadit. Arrêtés hier vers 17h, les deux figures du mouvement de protestation populaire n’ont pas été relâchés. D’après l’avocate et député du RCD, Fetta Sadaat, “s’ils n’ont pas été libérés c’est qu’ils ont été placés en garde à vue. Ils seront donc présentés dimanche devant le procureur de la République”.

C’est le cas également de Nasreddine Hamitou et Ayoub Chahetou de la wilaya d’El Bayadh qui seront présentés dimanche devant le procureur de la république. Les quinze autres manifestants arrêtés avec eux ont été libérés, d’après le CNLD.

Pour rappel, la vague d’arrestation a touché plusieurs plus de cent manifestants dans plusieurs wilayas dont Alger, Relizane, Tiaret, Blida et El Bayadh.


Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR