Connect with us

Société

Démographie : 43,9 millions d’habitants en Algérie en janvier 2020

Avatar

Published

on

© DR |

Le nombre d’habitants de l’Algérie est passé à 43,9 millions le 1er janvier 2020, contre 43,4 millions le 1er janvier 2019, a appris lundi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

La population résidente en Algérie était de 43,424 millions de personnes au 1er juillet 2019 et le nombre des naissances vivantes avait atteint 1,034 million, soit 4.000 naissances de moins qu’en 2018. A ce rythme de croissance de l’année 2019, la population résidente totale atteindrait 44,7 millions au 1er janvier 2021, selon les prévisions de l’ONS.

La répartition de ces naissances vivantes par sexe donne 104 garçons pour 100 filles, indiquent les données statistiques de ONS.

Cette baisse du volume des naissances a affecté le taux brut de natalité qui est passé de 24,39 pour mille en 2018 à 23,80 pour mille l’année dernière.

L’indice conjoncturel de fécondité a connu une stagnation par rapport à 2018, affichant trois (3) enfants par femme.

Par ailleurs, l’accroissement naturel (naissances) a atteint 837.000 personnes, avec un taux d’accroissement naturel de 1,93%, continuant d’enregistrer la baisse enclenchée depuis 2017. Cette baisse est due principalement au recul du volume des naissances en 2019 par rapport à 2018, mais aussi à l’augmentation du volume des décès. La répartition par sexe fait ressortir une légère prédominance de la population masculine qui représente 50,7 % de la population totale.

Globalement , l’année 2019 a connu un volume de naissances vivantes dépassant le seuil d’un million de naissance pour la sixième année consécutive, quoi que légèrement en baisse par rapport à 2018, d’une augmentation significative du volume des décès, et la poursuite du recul du nombre des mariages enregistrés, entamé depuis 2014.

Poursuite de l’amélioration de l’espérance de vie

Entamée depuis 2014, la baisse de l’effectif des mariages se poursuit en 2019. Les bureaux d’état civil ont enregistré 315.000 unions en 2019 contre 332.000 unions en 2018, soit une baisse de plus de 5%. Le taux brut de nuptialité poursuit ainsi sa décroissance, passant de 7,79 pour mille à 7,26 pour mille durant la même période de comparaison.             

Quant à la mortalité générale, l’organisme nationale des statistique relève que l’année dernière a enregistré 198.000 décès, en augmentation de 5.000 décès par rapport à l’année d’avant. Ainsi le taux brut de mortalité a connu une légère hausse passant de 4,53 pour mille à 4,55 pour mille, soit le même niveau observé en 2017.

D’autre part, l’ONS indique que le volume de la mortalité infantile avait atteint 21.030 cas, avec un recul de plus de 800 décès. Le taux de la mortalité infantile a connu ainsi une stagnation observée depuis 2016, avec un niveau de 21 pour mille. Par sexe, il a atteint 22,5 pour mille auprès des garçons et 19,4 pour mille chez les filles.

L’espérance de vie à la naissance a connu, quant à elle, une progression pour atteindre 77,8 ans globalement, elle est de 77,2 chez les hommes et 78,6 ans chez les femmes.

Pour les perspectives d’évolution de la population algérienne à l’horizon 2040 et sous hypothèse d’atteindre un indice conjoncturel de fécondité de 2,4 enfants par femme et d’une espérance de vie à la naissance de 82 ans pour les hommes et 83 ans pour les femmes, la population résidente en Algérie atteindra 44,227 millions d’habitants en 2020, 51,309 millions en 2030 et 57,625 millions en 2040.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Coronavirus : 155 nouveaux cas et 7 décès supplémentaires

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

155 nouveaux cas de coronavirus et 7 décès supplémentaires ont été signalés sur le territoire national au cours des dernières 24h, selon le dernier bilan du comité scientifique.

Ainsi, le bilan national s’élève à 51368 cas confirmés et 1726 décès depuis l’apparition de la pandémie au pays en février dernier.

Les cas de guérisons ont eux atteint un total de 36063 après le recensement de 101 nouveaux cas de guérison au cours des dernières 24h

Continue Reading

Société

Tassili Airlines dément le crash de l’un des ses avions

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on


La compagnie nationale, Tassili Airlines a démenti, mardi, via un communiqué, le crash de l’un de ses avions à l’Est du pays contrairement à ce qu’a été rapporté lundi sur les réseaux sociaux.

“Tassili Airlines SPA tient à apporter un démenti catégorique concernant la fausse information (fake news), relayée par une page Facebook. La fake news en question faisant état d’un supposé accident aéronautique ayant impliqué l’un des appareils de la compagnie à l’Est du pays”, a indiqué un communiqué de la compagnie publique.

Tassili Ailrlines a affirmé que “tous ses appareils ont rejoints leurs aéroports de destination sans aucun problème”.

Plusieurs pages facebook ont relayé lundi une information sur un prétendu crash d’avion appartenant à la comapgnie Tassili Airlines à Ain Mlila à l’Est du pays.

A cet effet, Tassili Airlines a indiqué qu’elle se réservera “le droit d’entreprendre toutes les actions légales à même de préserver sa réputation des “Fake news” dont elle a été victime lundi 28 septembre 2020″.

Continue Reading

Economie

Ministère de l’Energie: vers la suppression de l’essence super avec plomb

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’essence super avec plomb ne sera plus commercialisé au niveau des stations services à partir de l’an 20201 tandis que deux types d’essence seront commercialisés sur le marché, à savoir l’essence normale et super sans plomb, a annoncé lundi le ministère de l’Energie.

Via un communiqué, le ministère a précise que cette décision a été motivée par la “nuisance” de l’essence super avec plomb sur l’environnement.

Ce type de carburant va être supprimée en grande partie ou reformulée avec retrait du plomb pour être transformée en super sans plomb avec un indice d’octane supérieur à 92, ce qui permettra de mettre fin à l’importation d’essence sans plomb”, a indiqué le communiqué rapporté par l’APS.

En outre, le même document informe que deux types d’essence seront commercialisés sur le marché, à savoir l’essence normale et super sans plomb.

“L’essence normale, qui a un indice d’octane entre 86 et 89 est consommée surtout par des véhicules ne nécessitant pas une qualité avec un indice d’octane supérieur. Le marché national peut être approvisionné à 100% par nos raffineries”, a fait savoir le communiqué.

Quant à l’essence super sans plomb avec un indice d’octane 95, le ministère a expliqué que “nous ne produisons pas assez”, mais l’Algérie “a besoin en ce moment d’importer des volumes de compensation”. L’arrêt de son importation sera compensé sur le marché national par le traitement et la reformulation de l’essence super avec plomb, a souligné le ministère de l’Energie.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR