Démissions en cascade au FCE

Fertial : l’ETRHB Haddad deviendra l’actionnaire majoritaire à la fin du mois en cours

Crédit photo : DR | Ali Haddad, PDG de l'ETRHB et président du FCE

Rien ne va au forum des chefs d’entreprises (FCE). Une avalanche de démissions viennent d’être annoncées par plusieurs chefs d’entreprises membres de l’organisme dirigé par « le puissant » Ali Haddad.

 

Au lendemain de manifestations historiques qui ont réuni des millions d’Algériens dans la rue, plusieurs hommes d’affaires ont annoncé leur démission du FCE. le PDG d’alliance assurance, Hassen Khelifati a annoncé « le gel de son appartenance au FCE » et ce, sur son profil officiel Facebook. Proche du pouvoir en place, le FCE et à sa tête son président, Ali Haddad, ont connu plusieurs défections de membres importants depuis le soutien déclaré de l’organisation, à un 5ème mandat de Bouteflika.

Nous apprenons par ailleurs, à l’heure où nous écrivons ces lignes, que Laïd Benamor, vice-président du FCE, a lui également annoncé sa décision de se retirer du patronat. Plus tôt dans la journée, le Président Directeur Général de SOGEMETAL, Arezki Aberkane, a annoncé son retrait de l’organisation et ce, suite à « des propos insultants à l’égard de la population de la wilaya de Tizi-Ouzou » tenus par Ali Haddad.

Pour rappel, Issad Rebrab, patron de Cevital, a démissionné dans les mêmes circonstance avant l’élection présidentielle de 2014, quand Bouteflika, s’est présenté pour un quatrième mandat.

Adsence Milieu article