Connect with us

Politique

Demande de remise en liberté provisoire : nouveau rejet pour Khaled Drareni

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La demande de remise en liberté provisoire du journaliste Khaled Drareni a été rejetée ce mercredi 27 mai par la chambre d’accusation près la Cour d’Alger.

Ainsi, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger confirme la décision du juge enquêteur du tribunal de Sidi M’hamed de rejeter la demande de remise en liberté introduite le 30 avril dernier par le collectif de la défense du journaliste.

En effet, le 30 avril dernier, les avocats de Khaled Drareni ont introduit une demande de remise en liberté provisoire en faveur de leur client incarcéré depuis le 29 mars, affirmant qu’il “offre toutes les garanties pour se présenter à un procès”. La demande a été rejetée par le juge enquêteur près le tribunal de Sidi M’hamed le 06 mai.

Rappelons que le journaliste a été arrêté le 07 mars dernier alors qu’il couvrait le 3e samedi de contestation populaire à Alger. Il a été libéré sous contrôle judiciaire le 10 mars après trois nuits en grade-à-vue.

Le 29 mars, le tribunal de Sidi M’hamed a décidé d’annuler la procédure du contrôle judiciaire et a ordonné le placement du journaliste sous mandat de dépôt pour “incitation à un rassemblement non armé » et « atteinte à l’unité nationale ».







Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR