Connect with us

Politique

Déconfinement : les visites des détenus autorisées dans 19 wilayas

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | ministère de la Justice

Le ministère de la Justice a décidé de lever la suspension des visites familiales pour les détenus dans les 19 wilayas concernées par la mesure du déconfinement, a annoncé jeudi le ministère sur Facebook.

La suspension qui est entrée en vigueur en mars dernier dans le cadre des mesures prises pour endiguer la propagation du coronavirus a été levée le 15 juillet, précise le communiqué du ministère.

Bien que autorisées, les visites familiales seront soumises à une séries de restrictions, souligne le document.

En effet, les visites seront autorisées pour une personne seulement tout en interdisant l’accès aux enfants âgés de moins de 16 ans. Les visites rapprochées s’effectueront obligatoirement avec un séparateur en verre entre le détenu et son visiteur. Il est aussi interdit de remettre des couffins aux détenus, précise le communiqué.

Les visites entre les détenus et leurs avocats ne se passeront pas différemment. Celles-ci étant également soumises à des mesures de prévention dont le port du masque, l’installation d’un séparateur en verre et la distanciation sociale.



Ainsi les wilayas concernées par cette décision sont : Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saida, Ghardaïa, Naama, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tebessa, Tlemcen, Ain Temouchent, El Tarf, TiziOuzou, Ain Defla, et Mila.

La suspension des visites familiales reste suspendue pour les 29 autres wilayas encore confinées à savoir :  Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba,  Bejaia, Adrar, Laghouat et El Oued.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR