Suivez-nous

Société

Ali Yahia Abdenour, doyen des défenseurs des droits de l’Homme en Algérie, est mort

Publié

le

© Salim El Watan

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Ali Yahia Abdenour, est décédé tôt ce dimanche 25 avril à son domicile, a-t-on confirmé auprès de ses proches.

D’après la même source, l’enterrement aura lieu demain au cimetière de Benaknoun.

L’avocat qui a bouclé 100 ans en janvier dernier était le doyen des défenseurs des droits humains et été l’un des fondateurs de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Ancien Moudjahid, le défunt avait rejoint le Front de libération nationale (FLN) en 1955 avant d’être arrêté en 1956 et assigné à résidence de 1957 à 1960. Après sa libération, Ali Yahia Abdennour est devenu en 1961 le secrétaire général de l’Union Général des Travailleurs Algériens (UGTA).

Après l’indépendance, maitre Ali Yahia Abdennour a été plusieurs fois ministres sous Houari Boumediene notamment ministre des Travaux publics et des Transports puis ministre de l’Agriculture et de la Réforme agraire.






Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR