Connect with us

Société

Décédé de Covid-19: Moussa Benhamadi “victime de négligence”, dénonce sa famille

Achour Nait Tahar

Published

on


L’ancien ministre des Tic, Moussa Benhamadi, décédé le 17 juillet dernier après sa contamination au coronavirus, a été “victime d’une négligence”. Sa famille accuse directement l’administration de la prison d’El Harrach où il était en détention, ainsi que le magistrat instructeur près la Cour suprême de lui a pas prêté assistance.


Pis, ces derniers sont accusés de négligence. Dans, une lettre publiée, hier sous forme de publicité, dans la presse, aujourd’hui, la famille Benhamadi revient sur les dernières semaines de la lutte du défunt contre la maladie. Selon le document, l’ex-ministre n’a pas du tout été pris en charge en prison. Selon cette lettre, Moussa Benhamadi a commencé à ressentir les premiers signes de la maladie au début du mois de juillet dernier.

« Il s’est déplacé, le 3 juillet, à l’infirmerie de la prison d’El Harrach pour des soins. Mais il n’a pas bénéficié d’un sérieux diagnostic, même si les symptômes laissaient penser qu’il s’agissait de la maladie de Covid-19 », précise la famille Benhamadi.

L’ancien ministre, ajoute-t-il, s’était déplacé à nouveau le 9, puis le 12 juillet à la même infirmerie. Mais tout en vain. « Malgré la dégradation de son état de santé et l’apparition de symptômes aigus de la maladie, dont la fièvre et la toux, la fatigue et la perte des sensations, il n’a pas été pris en charge », lit-on dans cette lettre.

En date du 12 juillet, Moussa Benhamadi, lit-on dans la même l’etre, a été présenté devant le juge instructeur près de la Cour suprême. « Mais, en dépit de l’insistance de ses avocats pour le report de l’audience en raison de la maladie de leur client, le magistrat avait refusé et il avait maintenu l’interrogatoire.

Suite à cela, le défunt a regagné sa cellule complètement épuisé. Le lendemain, 13 juillet, il s’était effondré dans la cour de la prison et transféré ensuite au CHU Mustapha Bacha. Sur place, et après des analyses approfondies et un passage au scanner, les médecins ont découvert que ses poumons étaient bouchés à 75%.

Ils l’ont alors transféré au service de réanimation, où il est décédé le 17 juillet dernier », indique encore la famille Benhamadi. En tout cas, le ministère de la justice et la direction de l’administration pénitentiaire sont tenus de réagir et donner des éclaircissements sur cette grave affaire.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Alger : Disparition mystérieuse de deux filles à Khraicia

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Deux filles disparues à Khraicia, Alger

Deux filles ont disparu à la localité de Khraicia dans la wilaya d’Alger, a annoncé samedi l’organisation nationale de la protection de l’enfance.

Dans un communiqué posté sur page Facebook, l’organisation a fait état de la disparition dans des circonstances inconnues de deux petites filles. “Les deux filles disparues, , Aya et Chahinez, âgées respectivement de 13 et 14 ans, sont sorties de leurs domiciles, situés à Khraicia, wilaya d’Alger, hier, vendredi 18 septembre, à 11 h 30, et depuis elles ne sont pas revenues », précise la même source.

Par ailleurs, trois disparitions d’enfants ont été signalées à Tlemcen jeudi dernier avant d’être retrouvés.

Continue Reading

Société

Covid-19 : 228 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR |
© DR |Covid-19, Nouveau bilan

228 nouveaux cas confirmés de coronavirus covid-19, 158 guérisons et 9 décès ont été recensés durant les dernières 24 heures en Algérie, selon un bilan établi jeudi par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus.

Le nombre total des infections enregistrés s’élève à 49.194 cas depuis l’apparition de la pandémie en Algérie le mois de février écoulé. celui des décès est quant à lui est passé à 1654 cas, alors le nombre total de guérisons est de l’ordre de 34.675, précise le bilan.

par ailleurs, les wilayas ayant enregistrés une hausse en matière du nombre de contaminations sont comme suit: Alger arrive en tête avec (+38), Batna (+24), Bejaïa (+23), Blida (+19) et enfin Annaba et Tlemcen avec (+17) pour chacune.

Continue Reading

Société

Aïn Témouchent: 19 harragas sauvés, deux corps sans vie repêchés

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Les corps sans vie d’une femme trentenaire non identifiée et d’un enfant de 9 ans ont été repêchés jeudi au large d’Aïn Témouchent, ont indiqué les services de la protection civile à l’APS.

Les deux corps sans vie ont été transférés à la morgue de l’établissement public hospitalier Ahmed Medeghri d’Aïn Témouchent et les unités de la protection civile poursuivent les recherches après une troisième personne portée disparue en mer, ont-ils précisé.

Selon la même source, les éléments des gardes côtes ont réussi à secourir, ce matin aux environ de 4h30, 19 autres parmi 22 candidats à l’émigration clandestine suite au renversement d’une embarcation.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR