Suivez-nous

Politique

De retour en Algérie, Abdelmadjid Tebboune se réunit avec Said Changriha

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Rentré hier soir en Algérie après deux mois en Allemagne où il a été soigné du coronavirus, Abdelmadjid Tebboune s’est entretenu ce mercredi avec le général de corps d’armée, Chef d’Etat-major de l’armée nationale populaire, Said Chengriha “pour s’enquérir de la situation au niveau des frontières algériennes”, a indiqué un bref communiqué de la Présidence rendu public à l’issue de la réunion.

“Aujourd’hui, le président de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a tenu une séance de travail avec le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Said Chengriha, qui a renouvelé sa satisfaction de son retour au pays, et lui a présenté un rapport sur la situation interne et les développements concernant ce qui se passe dans les pays voisins et au niveau des frontières”, a indiqué la Présidence de la république.

Hospitalisé d’abord à l’hôpital militaire d’Ain Naadja, le Président algérien a été évacué en Allemagne le 28 octobre dernier. La Présidence, qui avait indiqué au début des “examens médicaux approfondis”, n’a évoqué la vraie raison de son hospitalisation, à savoir la covid-19, que le 03 novembre. Abdelmadjid Tebboune n’est, lui, réapparu, que le 13 décembre dernier dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter et à travers laquelle il annonçait un retour dans “une, deux ou trois semaines”.

Après cette réapparition virtuelle, la Présidence a commencé à communiquer sur les appels téléphoniques que le Président recevait de la part de certains dirigeants dont le Président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande, Angela Merkel.

Durant la période allant du 13 décembre à son retour hier soir, Abdelmadjid Tebboune est resté actif sur le réseau social Twitter à travers lequel il commentait tantôt sur l’actualité nationale et tantôt donnait des instructions à son gouvernement. Notamment pour le lancement de la campagne contre le coronavirus.

Rentré hier soir en Algérie, Abdelmadjid Tebboune a fait une brève déclaration à la télévision nationale. Il a déclaré que “rester loin du pays est difficile surtout quand les responsabilités s’accumulent”.

Faut-il noter que l’absence d’Abdelmadjid Tebboune a été marquée par plusieurs évènements au niveau national mais aussi au niveau des frontières dont le conflit entre le Sahara Occidental, soutenu par l’Algérie, et le Maroc à la région de Guerguerat qui a entrainé la violation de l’accord du cessez-le-feu en vigueur depuis 1991. Mais aussi, la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël en contrepartie de la reconnaissance, par le Président sortant Donald Trump, de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR