Connect with us

Société

De nouvelles mesures anti-covid-19 entrent en vigueur ce vendredi

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

De nouvelles mesures anti-covid-19 ont été décrétées jeudi par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à l’issue d’une séance de travail consacrée à l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.

“Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé jeudi une séance de travail consacrée à la situation sanitaire dans le pays à la lumière de la hausse du nombre de cas de Covid-19 dans plusieurs wilayas”, a indiqué jeudi le communiqué de la Présidence de la République, traduit et rapporté par l’agence de presse APS.

Plusieurs hauts responsable ont pris part à cette séance de travail notamment le ministre de l’Intérieur, le ministre de la Santé, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, ainsi que le Commandant de la Gendarmerie nationale, le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), les walis de la République d’Alger, Oran, Biskra, Sétif et Ouargla et les membres du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, précise la même source.

Les cinq walis présents à la séance de travail ont présenté des exposés suite auxquels des nouvelles mesures anti-covid-19 ont été décidées.

En Premier lieu, Abdelmadjid Tebbouen a ordonné “l’institution d’une assurance spéciale, à la charge de l’Etat, en faveur de tous les médecins et autres personnels de la Santé publique, directement concernés par la lutte contre la pandémie”.

Ensuite, il a accordé l’autorisation à “l’ensemble des laboratoires, publics et privés, à effectuer les analyses de dépistage du Covid-19 en vue de réduire la pression sur l’Institut Pasteur et ses annexes dans toutes les wilayas”.

Aussi, il a octroyé aux walis “des prérogatives de réquisition des moyens disponibles pour une exploitation optimale” et a appelé à “l’implication des comités de quartiers et des associations de la société civile dans les initiatives des walis pour l’encadrement des citoyens”.

Il a également ordonné la désinfection des rues et marchés plusieurs fois par jour.

S’agissant du matériel médical, la “consolidation des stocks permanents de moyens de dépistage et d’oxygène médical avec un suivi quotidien au niveau de chaque wilaya”, ont été imposés

Par ailleurs, Abdelamdjid Tebboune a interdit pour une semaine, à compter de ce vendredi, de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers les 29 wilayas suivantes : Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat et El Oued.

Il a également interdit, à compter de vendredi, la circulation du transport urbain public et privé durant les week-ends au niveau des 29 wilayas impactées.

En outre, Abdelmadjid Tebboune a ordonné “la révision de la stratégie de communication basée sur la simple énonciation des chiffres”.

“Une stratégie”, a-t-il estimé, “qui doit plutôt s’appuyer à des explications plus pertinentes à travers les Radios locales et des messages plus éloquents pour sensibiliser les citoyens aux dangers du non-respect de la distanciation physique et des mesures de prévention dans les lieux de rassemblement”, indique le communiqué de la Présidence.

Enfin, Abdelmadjid Tebboune a arrêté la “réquisition des médecins des entreprises et sociétés en arrêt d’activité en contrepartie d’incitations financières, le cas échéant”.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR