Suivez-nous

En continu

Dans une lettre à Bensalah : la famille de Louisa Hanoune appelle à la libération de sa fille

Melissa NAIT ALI

Publié

le

 La famille de la secrétaire générale du Partis des Travailleurs, Louisa Hanoune appelle le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah à libérer sa fille à l’occasion de la fête de l’Aïd El Fitr.

 

Elle vient de lui adresser une lettre dans laque elle espère voir sa requête étudiée par le premier responsable de l’Etat pour procéder à la libération de la patronne du parti des travailleurs, au moins, pour des considérations «humanitaires» en raison de l’état de santé de Louisa Hanoune.
«La famille de la détenue vous interpelle sur son état de santé qui ne lui permet pas de supporter ainsi que son âge qui ne l’aide pas. Nous espérons que vous allez étudier le cas de la détenue d’un point de vue humanitaire », écrit la famille dans cette missive.
Cette daté datée d’aujourd’hui, 1er juin, la famille de Louisa Hanoune sollicite dans cette lettre écrite par son grand frère, Abdelmadjid, un geste d’Abdelkader Bensalah à «l’occasion du mois sacré et de la fête de l’Aïd El Fitr», en souhaitant que cette mesure puisse être «bénéfique pour toutes les parties et pourrait participer au dénouement de la crise actuelle».
Le chef de l’Etat répondra-il à cette sollicitation ? Donnera-t-il une suite favorable à cette demande? On n’en sait rien. Mais il est peu probable qu’Abdelkader Bensalah puisse agir, dans ce sens, d’autant que l’affaire est toujours en cours en traitement et que le chef d’Etat intérimaire ne pèse plus rien devant le chef d’état-major de l’ANP détenteur, de l’avis de tous les observateurs, du pouvoir réel en Algérie.
Pour rappel, Louisa Hanoune a été placé sous mandat de dépôt depuis le 3 mai dernier à la prison civil de Blida sur décision du procureur général du tribunal militaire. Elle avait été appelée en tant que témoin dans l’affaire du trio Saïd Bouteflika, Bachir Tartag et Toufik.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR