Crise politique:L’Organisation des Moudjahidine prône une période de transition avec un gouvernement de technocrates

Crédit photo:DR. Saïd Abadou, l'ancien secrétaire général de l'ONM

L’ Organisation Nationale des Moudjahidine (ONM) a appelé, ce dimanche 26 mai, les autorités à préparer les conditions pour la tenue d’une conférence nationale comme prélude à la période de transition.

 

Dans une déclaration rendue publique, l’ONM a estimé que ce dialogue national qui va réunir tous les représentants du peuple à savoir les « partis politiques, les syndicats, les organisations nationales ainsi que les délégués du du mouvement populaire », pourrait permettre l’élaboration d’une feuille de route, à même de répondre aux revendications populaires dans les plus brefs délais et permettre aux institutions du pays de poursuivre normalement leur processus dans le cadre d’une vision nationale complémentaire.

Le dialogue national auquel appelle la puissante organisation dirigée par Said Abadou devrait également trancher la question de l’élection présidentielle.

L’organisation a également proposé le plébiscite ou l’élection d’une personnalité nationale ou d’un collège de plusieurs personnalités pour diriger la période de transition qui ne saurait dépasser une année».  

Cette personnalité ou ce collège se chargerait de la formation d’une instance indépendante d’organisation et de surveillance des élections et la révision de l’arsenal juridique encadrant les opérations.

L’organisation propose, dans ce cadre, la constitution d’un Gouvernement technocrate par les dirigeants de la période de transition « lequel ne sera pas en droit d’avoir un lien direct avec le processus électoral », mais se chargera plutôt de la mise en place des différents moyens pour l’organisation de ces échéances.

Adsence Milieu article