Connect with us

Accueil

Crise libyenne : l’Algérie appelle à une réunion tripartite “sans délais”

Avatar

Published

on

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a eu dans la soirée de mercredi 10 avril, à son initiative, un entretien téléphonique avec son homologue libyen M. Mohamed Tahar Siyala pour discuter la situation dans ce pays, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

 

Cet entretien a porté sur la grande préoccupation de l’Algérie « face aux dangers qui guettent la Libye et toute la région du fait de la grave détérioration de la situation sécuritaire dans ce pays frère », a indiqué la même source.

Le chef de la diplomatie algérienne a appelé « à la retenue lancé par l’Algérie à toutes les parties libyennes, les exhortant à favoriser la voie du dialogue et de la réconciliation »

Pour ce faire, M. Boukadoum a proposé à son homologue libyen de réunir, « sans délais », la tripartite composée des pays voisins (Algérie, Tunisie et l’Egypte). “De même qu’il l’a mis au courant de la quintessence des entretiens téléphoniques qu’il a eus à ce sujet, dans la même journée, avec ses homologues de Tunisie M.Khemaies Jhinaoui et d’Egypte M. Sameh Chokri, ainsi qu’avec M. Ghassan Salame, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye”, précise la même source.

“Pour sa part, M. Siyala a exprimé sa haute appréciation des efforts de l’Algérie pour transcender la situation difficile que traverse son pays, réitérant la reconnaissance à l’Algérie pour ses positions solidaires et constantes aux côtés du peuple libyen”, a indiqué le communiqué du MAE.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR