Suivez-nous

Politique

Crise au RND : Seddik Chihab devant le conseil de discipline

Les dommages collatéraux de l’échec de Azzedine Mihoubi, Secrétaire général par intérim du rassemblement National Démocratique (RND), à l’élection présidentielle du 12 décembre dernier apparaissent, après un peu plus d’une semaine de l’annonce des résultats du scrutin.

Avatar

Publié

le

© DR | Rassemblement national démocratique (RND)

Le temps des « règlements de comptes » est-il arrivé au sein de cette formation politique dont le candidat, donné favori, a subi un cuisant revers en ne se classant que quatrième sur les cinq candidats en lice ? 

Le communiqué du RND publié hier, dimanche 22 décembre, fait état de la « Réunion de la commission nationale de discipline, le 22 décembre, au siège national du parti ». Avec comme ordre du jour « traduire devant la commission de discipline 4 membres du conseil national : Seddik Chiheb, Hakim Bari, Lyes Berchiche et Amira Salim », est-il rapporté.

Ce conseil de discipline s’est réuni suite aux « instructions du SG par intérim », selon le communiqué qui fait état, pour tout grief, d’« affaires disciplinaires » sans donner plus de précisons. Pour les 4 membres du conseil national concernés, il a été décidé du « gel de leur qualité de membres » du RND et de « leur convocation dans des délais réglementaires pour répondre des accusations qui leurs sont portées », est-il précisé dans ce communiqué.

Seddik Chihab, ex numéro 2 du parti, avait défrayé la chronique par ses déclarations incendiaires à l’égard de Ahmed Ouyahia, aujourd’hui à la prison d’El Harrach, se serait « rendu coupable» de désobéissance à sa tutelle en ne soutenant pas Azzedine Mihoubi lors de l’élection présidentielle.

D’homme fort du RND et du système à mis au ban, le pas est vite franchi ces derniers temps. Celui qui avait déclaré que « le Hirak ne durera pas », durera-t-il, lui, à cette tempête qui à tout emporté sur son passage ?

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR