Connect with us

Monde

Crise au Mali : l’UA appelle au calme et à la poursuite du dialogue

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Siège de l'Union Africaine à Addis Abeba, Ethiopie

 L’Union africaine (UA) a appelé au calme et à la poursuite du dialogue et des négociations au Mali pour une mise en œuvre diligente de solutions consensuelles afin de préserver la paix, la stabilité et la cohésion sociale dans ce pays.

Le Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, affirme dans un communiqué rendu public mardi, suivre avec attention l’évolution de la situation socio-politique au Mali et se félicite de l’envoi d’une Mission de médiation de la CEDEAO en vue de trouver une issue à la crise.

Le Président de la Commission condamne fermement les actes de violence consécutifs aux manifestations des 10, 11 et 12 juillet courant qui ont occasionné des pertes en vies humaines, des blessés et la destruction des biens publics et privés“, souligne dans le même document. Il réitère ses condoléances aux familles éplorées, au peuple et au gouvernement maliens et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

“Le Président de la Commission appuie les propositions de sortie de crise de la CEDEAO qui constituent une base de négociation pour la résolution des problèmes qui sont à l’origine de la crise actuelle et salue, à cet égard, l’annonce de l’arrivée au Mali d’une délégation de Chefs d’Etat de la CEDEAO”, ajoute le communiqué.

Le Président de la Commission de l’Union africaine “exhorte tous les acteurs à faire preuve de retenue, à poursuivre le dialogue et les négociations pour une mise en œuvre diligente de solutions consensuelles afin de préserver la paix, la stabilité et la cohésion sociale. Il renouvelle, enfin, l’engagement et la disponibilité de l’Union africaine, en étroite collaboration avec les autres partenaires, à accompagner le Mali dans le processus de sortie de crise”.

Par ailleurs, quatre chefs d’état ouest Africains se préparent à se rendre jeudi 23 juillet au Mali. Ils ont pour objectif de tenter de trouver une solution à la crise que traverse le pays, après plusieurs semaines de contestation du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta, rapporte le point citant jeune Afrique. La délégation de chefs d’état que fera le déplacement au Mali est composée de Mahamadou Issoufou du Niger, Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Macky Sall du Sénégal et Nana Akufo-Addo du Ghana. 

Avec APS

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a contaminé plus de 30.556.040 personnes et fait 953.025 morts dans le monde depuis son apparition en fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 199.255 morts. Viennent ensuite le Brésil (136.532), l’Inde (85.619), le Mexique (72.803) et le Royaume-Uni (41.732).

Plus de 136.000 décès au Brésil

Le Brésil a atteint samedi 136.532 décès liés au coronavirus après le recensement de 739 nouveaux cas ces dernières 24h, selon le ministère brésilien de la Santé.
Au cours de la même période, 33.057 nouveaux cas ont été recensés ce qui porte le nombre total à 4.528.240.

27.000 cas en Libye

796 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés en Libye ce qui porte le nombre total de cas confirmés à plus de 27,234 , signale le Centre national de contrôle des maladies de Libye.
08 nouveaux décès ont été enregistrés, selon le centre, ce qui porté le nombre total de victime à 436.

Amende pour non-respect de la quarantaine

Une amende de 10.000 livres sterling (11.000 euros) sera infligée aux individus qui ne respecteront pas l’auto-quarantaine en cas de contamination, a annoncé samedi le gouvernement lors de la présentation des nouvelles règles visant à contrer la propagation du coronavirus.

100.000 cas d’infection en Belgique

La Belgique a franchi dimanche le cap des 100.000 infections au coronavirus pour s’établir à 100.748 dont 9.944 décès, selon les chiffres de l’institut de santé publique Sciensano.
Selon les autorités locales, cette augmentation des cas est justifiée par la multiplication des tests.

Avec AFP

Continue Reading

Monde

Donald Trump : 7 où 8 autres pays arabes envisagent de conclure des accords de paix avec Israel

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Donald Trump et Benjamin Netanyahu

Le président américain Donald Trump a révélé que «7 ou 8» autres pays arabes cherchent à conclure des accords de paix avec l’entité sioniste et établir des relations diplomatiques.

Il a déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre vendredi avec le fils aîné de l’émir du Koweït, Cheikh Nasser Al-Sabah Al-Ahmad Al-Jaber: “7 ou 8 autres pays arabes cherchent à conclure des accords avec l’état hébreu, et le Koweït peut faire partie de ces pays à la fin.”

jeudi, le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows, a déclaré que cinq autres pays envisageaient “sérieusement” de normaliser leurs relations diplomatiques avec l’Etat hébreu, selon des propos rapportés par l’agence de presse Reuters.

Meadows n’a toutefois pas révélé l’identité des cinq pays en question, il a simplement indiqué que trois d’entre eux se trouvaient dans la région du moyen orient.

Continue Reading

Digital

TikTok et WeChat interdites aux Etats-Unis à partir de dimanche

Avatar

Published

on

Le téléchargement des applications chinoises TikTok et WeChat sera interdit aux Etats-Unis à partir de dimanche, a annoncé vendredi le département du Commerce américain, citant des menaces à la “sécurité nationale”.

“Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis”, explique le ministère américain dans un communiqué.

Les Etats-Unis mettent ainsi à exécution la menace brandie par le président Donald Trump contre ces deux applications chinoises, dans un contexte de grandes tensions entre les deux géants économiques.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR