Connect with us

Accueil

Crise à El Watan: les travailleurs accusent la Direction du journal

Published

on

Les travailleurs du quotidien El Watan, sans salaire depuis près de cinq mois, accusent la direction du journal de n’avoir proposé aucun dialogue sérieux à même d’apporter des solutions à la crise financière.

Le Conseil d’administration de la SPA El Watan a indiqué mardi que les travailleurs avaient décidé d’une grève de deux jours, regrettant que la non-parution du journal «sera pénalisante» pour leurs lecteurs.

Dans un communiqué rendu public, le syndicat d’entreprise répond. La décision de recourir à la grève, prise «après de longs débats», explique le syndicat d’entreprise affilié à l’UGTA, «s’impose, d’autant qu’aucun plan de règlement de la crise n’a été soumis au partenaire social».

Pire, les salariés de la SPA El Watan «constatent avec regret qu’en plus de son incapacité à trouver une issue à la crise, la Direction ne propose aucun dialogue sérieux au partenaire social», lit-on dans le communiqué.

Ils expliquent, en effet, avoir choisi de continuer à travailler sans salaire durant cinq longs mois, et à céder sur leur droit le plus élémentaire, celui de la rémunération, «afin de donner le temps à la Direction de trouver une issue aux problèmes financiers que traverse l’entreprise ». Hélas, ils n’ont «rien vu venir», affirme le syndicat, admettant «l’impossibilité» pour les salariés «de continuer à porter seuls le fardeau»

Les travailleurs d’El Watan qui estiment avoir prouvé «leur engagement» à pérenniser l’entreprise, défendent l’option de la protestation, prise «en toute responsabilité» pour faire valoir leurs droits légitimes.

Suite à la grève de deux jours par semaine décidée par les travailleurs, le journal El Watan ne paraîtra ni demain mercredi ni jeudi.

Communiqué N° 1 de la section syndicale SPA El Watan (UGTA)

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR