Suivez-nous

Monde

Covid19: un responsable de l’EMA confirme un lien entre AstraZeneca et les thromboses

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le responsable de la stratégie sur les vaccins de l’Agence européenne des médicaments (EMA), Marco Cavaleri a assuré dans une interview accordée au quotidien italien, Il Messaggero, de l’existence d’un “lien” entre le vaccin anglo-suédois d’AstraZeneca et la détection de cas de thrombose chez certains patients, rapporte l’agence de presse (AFP).

Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore. Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu’il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit“, affirme le responsable.

Nous cherchons à obtenir un tableau précis de ce qui se passe, à définir de manière précise ce syndrome dû au vaccin (…) Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes supérieur à ce à quoi nous nous attendrions. Cela nous devrons le dire“, déclare la même source.

Rappelons également que, l’Agence européenne des médicaments (EMA) s’est montré solidaire à ce vaccin et s’est dit être, “fermement convaincue” des bénéfices de ce dernier. “Nous sommes toujours fermement convaincus que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d’hospitalisation et de décès, l’emportent sur le risque de ces effets secondaires” , avait déclaré la directrice exécutive de l’EMA, Emer Cooke.

Notons par ailleurs, plusieurs pays européens ont suspendu l’utilisation du vaccin anti-covid-19 d’AstraZeneca, après la détection de cas graves de caillots sanguins chez certains patients.

Néanmoins, l’Organisation Mondiale de la Santé, (OMS) s’est également affiché favorable a son administration déclarant qu'”n’y a pas de raison de ne pas utiliser”.

Pour rappel, le vaccin anti-covid-19 d’AstraZeneca a changé de nom et s’appelle désormais “Vaxzervia”. Cette nouvelle appellation a été approuvée le 25 mars dernier par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA). Le vaccin demeurera le même mais sera maintenant accompagné d’un nouvel emballage.

Avec AFP.

Lire la suite
Publicité
Commentaires