Connect with us

Monde

Covid-19 : Pour Washington, Pékin a constaté l’apparition du virus dès novembre

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le secrétaire d'Etat américain , Mike Pompeo

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a suggéré jeudi que Pékin avait peut-être constaté les premiers cas de coronavirus dès novembre, et non en décembre comme l’affirment les autorités chinoises.

   “Vous vous souviendrez que les premiers cas étaient connus par le gouvernement chinois peut-être dès novembre, en tout cas certainement mi-décembre, et ils ont mis du temps à signaler cela au reste du monde, y compris à l’Organisation mondiale de la santé (OMS)”, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo sur une radio locale de Washington.

Jusqu’ici, les premiers cas évoqués remontent à décembre à Wuhan, ville du centre de la Chine considérée comme le berceau de l’épidémie.

   Mike Pompeo va donc plus loin, en parlant d’une possible connaissance chinoise de l’existence d’un virus dès novembre.

   Invité à réagir, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, a fustigé des “propos totalement infondés”.

   “Remettre en question la transparence de la Chine et se livrer à des manipulations politiques est un manque de respect pour les efforts et sacrifices consentis par le peuple chinois pour combattre l’épidémie”, s’est défendu M. Geng.

   La Chine a révélé l’existence à l’OMS d’un foyer de cas de pneumonie à Wuhan le 31 décembre. Il y avait alors officiellement 44 cas recensés, dont 11 personnes qui avaient contracté une forme sévère de la pneumonie.

   L’OMS a communiqué publiquement sur ce virus pour la première fois le 4 janvier, mais n’a déclaré une “urgence de santé publique de portée internationale” que le 30 janvier.

   Pékin a toujours assuré avoir partagé les informations très rapidement, mais l’administration de Donald Trump l’accuse d’avoir tardé, et d’avoir dissimulé la gravité de la maladie, ce qui a permis, selon Washington, à l’épidémie de se propager à travers le monde et de tuer des dizaines de milliers de personnes.

   Les autorités américaines reprochent aussi à l’OMS d’avoir fait trop confiance à la Chine et d’avoir mal géré la pandémie de coronavirus. Donald Trump a décidé de suspendre la contribution financière des Etats-unis à l’OMS et de lancer une étude « très approfondie » pour “examiner le rôle de l’OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus”.

De son coté la Chine a appelé ce vendredi, les Etats-Unis à ne pas aller à l’encontre de la communauté internationale s’agissant du fonctionnement de l’Organisation mondiale de la Santé(OMS), rapporte l’APS en citant des sources médiatiques.

“Les Etats-Unis estiment qu’étant eux-mêmes le plus grand bailleur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’OMS devrait lui obéir, ce qui est une mentalité hégémonique typique”, a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point de presse.

Et d’ajouter : “soutenir le travail de l’OMS dans le contexte actuel peut sauver plus de vies et arrêter la propagation de la pandémie de COVID-19, ce qui est le consensus de la grande  majorité des pays et le choix naturel de toutes les personnes sérieuses”.

Avec AFP et APS

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a fait au moins 531.789 morts et 11 millions de cas d’infection dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre 2019, selon le dernier bilan de l’AFP.

Selon la même source, un peu plus de la moitié des cas recensés sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Nouvelles mesures en Australie

L’Australie va isoler l’Etat de Victoria du reste du pays et mettre en place des mesures sans précédent pour lutter contre une inquiétante hausse du nombre de cas de coronavirus, ont annoncé lundi les autorités.

Record de contaminations à Djibouti

Djibouti, pays en Afrique de l’est, a enregistré un nombre record de nouvelles contaminations au COVID-19 après plus d’un mois d’une tendance à la baisse, a-t-on appris dimanche auprès des autorités sanitaires de ce pays.

La Chine fait don à la Ligue Arabe

La Ligue arabe (LA) basée au Caire a reçu dimanche un lot d’aide médicale de la part du gouvernement chinois contre le nouveau coronavirus.
“Depuis l’apparition du virus, la Chine a fourni une grande quantité de matériel médical aux pays arabes, et a partagé avec eux des expériences et des technologies de lutte contre le virus”, a déclaré à la presse l’ambassadeur de Chine en Egypte Liao Liqiang lors de la livraison de ces aides aux responsables de la LA.

L’inde, troisième pays le plus touché

L’inde a enregistré un total de 697.413 cas d’infection au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, dont près de 24.000 ont enregistrés ces dernières 24h, selon le ministre indien de la santé. Ainsi l’Inde devient le troisième pays du monde le plus touché en nombre de contaminations.

Selon le même responsable, la pandémie a fait au moins 19.693 décès dans le pays.

Le Chili franchit le seuil des 10.000 morts

Le Chili a franchi le seuil des 10.000 morts dues au Covid-19, en additionnant les cas avérés et les cas probables comme le préconise l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ont annoncé dimanche les autorités sanitaires du pays.

Record de décès en Iran

En Iran, le ministère de la Santé a annoncé dimanche 163 morts supplémentaires dus à la maladie Covid-19, le nombre officiel de décès quotidiens le plus élevé dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Record de nouvelles contaminations au Maroc

Le Maroc a annoncé 698 nouveaux cas de contamination, son bilan quotidien le plus élevé, après l’apparition d’un nouveau foyer épidémique dans une usine de conserve de Safi (sud).

Avec APS et AFP



Continue Reading

Monde

Virus : l’Espagne n’ouvre pas ses frontières à l’Algérie, au Maroc et à la Chine

Avatar

Published

on

© DR |

L’Espagne a annoncé vendredi qu’elle ne rouvrirait pas ses frontières aux voyageurs venant d’Algérie, du Maroc et de Chine tant que ces pays ne laisseront pas entrer les visiteurs venant d’Espagne.

Le décret permettant l’ouverture des frontières aux quinze pays figurant sur la liste publiée par l’Union européenne le 30 juin entrera en vigueur à minuit “dans la nuit de vendredi à samedi”, permettant l’entrée effective des résidents de ces Etats, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.


Mais “dans le cas de la Chine, du Maroc et de l’Algérie, la réouverture des frontières reste conditionnée à une action réciproque de la part de ces pays et à la réouverture de leurs frontières aux résidents en Espagne”, précise le ministère.

Les frontières restant fermées, la grande migration de millions de Marocains et d’Algériens résidant en Europe qui chaque été traversent l’Espagne pour passer les vacances dans leur pays d’origine n’a pas eu lieu cette année. En attendant, les postes-frontière terrestres des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc, resteront fermés, indique le communiqué.

Dans le cas de la Chine, le ministère explique avoir pris en compte les recommandations de l’Union européenne d’ouvrir les frontières des Etats-membres uniquement après “confirmation de l’existence d’un régime de réciprocité de la part du pays asiatique”.

Une première liste de 15 pays dont les voyageurs peuvent être admis dans l’UE et l’espace Schengen a été publiée mardi, après de difficiles tractations entre Etats membres.

La Commission européenne a préconisé d’autoriser sans délai l’entrée des voyageurs venant d’Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, et de Chine sous condition.

Mais les pays de l’UE restent libres d’appliquer cette recommandation qui sera révisée régulièrement.

La Hongrie a par exemple annoncé jeudi qu’elle ne comptait pas pour l’instant ouvrir ses frontières à ces pays, tandis que la Slovénie continue aussi d’imposer des restrictions.

Continue Reading

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a fait au moins 517.416 décès dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 19H00 GMT.

Selon le comptage de l’AFP, les Etats-Unis en totalisent 128.421. Suivent le Brésil (60.632 morts), le Royaume-Uni (43.906), l’Italie (34.818) et la France (29.875). Près de 10.770.000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Afrique du Sud

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a décidé de prolonger jusqu’au 30 septembre le déploiement de l’armée à travers le pays pour aider à mettre en œuvre les mesures de confinement face au nouveau coronavirus, a annoncé jeudi le Parlement.

En date de jeudi, l’Afrique du Sud recensait 168.061 cas d’infection confirmés, avec 2.844 décès, selon le ministre de la Santé Zweli Mkhize. Le pays a enregistré 8.728 nouveaux cas ces dernières 24 heures, un record pour une seule journée.

Nouveau record de contaminations aux Etats-Unis

Au moins 53.069 nouvelles infections au coronavirus ont été recensées aux Etats-Unis en 24 heures, selon le comptage jeudi à 20H30 locales de l’université Johns Hopkins, un niveau record depuis le début de la pandémie. Cela porte à plus de 2,7 millions le nombre total de cas détectés dans le pays.

Plus de 10.000 morts au Pérou

Plus de Le Pérou a passé jeudi le cap des 10.000 morts des suites du Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé, la semaine même où le pays entame un déconfinement progressif de certaines régions, dont la capitale Lima. Le nombre de décès des suites du Covid-19 était de 10.045, soit une hausse de 185 morts en 24 heures, tandis que les cas de contamination grimpaient à 292.004, soit 3.527 nouveaux cas, selon le dernier bilan quotidien du ministère.

Allègement des mesures de quarantaine au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a révélé vendredi les premières exemptions au régime de quarantaine mis en oeuvre pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, qui concernent les arrivées en provenance d’Allemagne, France, Espagne ou Italie à compter du 10 juillet.

Mais, au risque de la confusion, il a également décidé que ces exemptions ne concerneraient que les arrivées en Angleterre et que des quatorzaines seraient toujours obligatoires pour toute personne arrivant en Ecosse, Pays de Galles ou Irlande du Nord, sous peine d’amende.

Trois nouveaux cas importés en Tunisie

Le ministère tunisien de la Santé a confirmé jeudi la détection de trois nouveaux cas importés de Covid-19, portant le nombre total des cas confirmés de cette épidémie dans le pays à 1.178, dont 50 décès. Ces trois nouveaux cas ont été détectés auprès de ressortissants tunisiens établis à l’étranger, récemment rapatriés et en quarantaine obligatoire depuis leur rentrée dans le pays, selon un communiqué du ministère.

Avec APS et AFP

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR