Connect with us

Société

Covid-19: les spécialistes mettent en garde contre une nouvelle vague

Published

on

© DR

Des spécialistes de la Santé mettent en garde contre une quatrième vague après la recrudescence des cas de la covid-19 et l’allègement des mesures restrictives.

« Le virus est toujours là », lancent les spécialistes après avoir constaté un relâchement dans le respect des mesures barrières notamment après l’allègement des restrictions par les autorités.

« La situation épidémiologique menace d’exploser dans de nombreux pays. Et chez nous, nous enregistrons un retour d’une augmentation significative du nombre de nouveaux cas. Tout le monde est appelé à respecter les mesures de protection dont le port du masque, la désinfection des mains et l’aération des espaces fermés », a appelé Lyes Merabet, président du Syndicat National des Praticiens de la Santé Publique (SNPSP).

Et d’ajouter: « Nous ne pouvons pas oublier ce que nous avons vécu il y a deux mois… Il est nécessaire de revenir à un bon comportement en respectant des mesures préventives simples et en augmentant le rythme du processus de vaccination afin d’éviter les complications d’une nouvelle vague qui peut nous atteindre rapidement ».

De son côté, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a appelé les citoyens à recevoir une troisième dose du vaccin contre la covid-19 afin d’éviter une quatrième vague.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, Abderrahmane Benbouzid a regretté la réticence des citoyens à la vaccination notamment après l’amélioration de la situation sanitaire.

« Je suis surpris du peu d’engagement de la population à la vaccination en ces temps d’accalmie, contrairement à la période de flambée des cas de contaminations où l’on vaccinait 260 000 personnes par jour », a-t-il déclaré à la radio.

Alors que les autorités espéraient vacciner 70% de la population adulte, mais le rythme de vaccination a baissé avec la baisse des contaminations », a regretté Abderrahmane Benbouzid, soulignant qu’il existe 13 millions de citoyens disponibles. Selon les derniers chiffres communiqués, près de 11 millions de citoyens ont été vaccinés et 5 millions d’entre eux ont reçu les deux doses.

Les cas de contaminations sont répartis à la hausse. Après plusieurs jours de baisse significative, les contaminations sont repassées vendredi au-dessus de la barre des 100 cas par jour. Une recrudescence qui inquiète les spécialistes de la Santé, d’autant plus que l’Algérie a traversé une troisième vague meurtrière l’été dernier.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR