Connect with us

Société

Covid-19 : “les prières restent par précaution suspendues dans les mosquées”

Avatar

Published

on

© DR |

La commission de la Fatwa a mis l’accent, mardi, sur l’impératif de maintenir les prières suspendues dans les mosquées “par précaution” et sur la base de l’avis émis par les experts de la santé publique, et ce, jusqu’à l’élimination des raisons à l’origine de cet état.

“Bien que des résultats positifs aient été réalisés par l’Algérie dans la lutte contre cette épidémie, d’ailleurs sanctionnés par la levée partielle du confinement et l’ouverture de certaines activités, les experts de la santé publique, au fait de la situation en Algérie, affirment que la conjoncture ne permet pas l’ouverture de toutes les activités, notamment celles connaissant une forte affluence dans des espaces fermés, tels les mosquées”, a précisé dans un communiqué, la commission de la Fatwa relevant du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.

Suite à quoi, la commission indique que l’état actuel “exige de tout un chacun de continuer à prendre ses précautions jusqu’à l’élimination des raisons et des motifs à l’origine de la suspension de l’ouverture des mosquées”.

A ce propos, la commission a rappelé que la situation pidémiologique dangereuse de la Covid-19 ayant touché le monde entier, était “une raison impérieuse pour la suspension de la prière collective et celle du vendredi au sein des mosquées, à l’instar de plusieurs activités économiques, socioculturelles, scientifiques et pédagogiques, afin de préserver la vie humaine, tel que l’a ordonné Dieu dans le verset: et ne vous tuez pas vous-mêmes, Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous”.

Ainsi, les éléments de la Commission “partagent avec les membres de la société les sentiments tragiques engendrés par cette conjoncture exceptionnelle”, et qui “expriment fortement l’émotion religieuse saisissante émanant de l’engagement religieux sincère et profond du peuple algérien”.

Les membres de la commission aspirent à la réunion des conditions appropriées pour la réouverture des mosquées dans l’horizon immédiat “sans aucune crainte que ces mosquées … soient à l’origine de la propagation du virus, de contamination ou des retombées désastreuses et dangereuses sur la santé et la vie spirituelle”, a-t-on indiqué.

En attendant le dénouement, la commission a fait part de sa confiance en la conscience des citoyens et leur comportement civilisationnel, ainsi qu’à leur respect des motifs de prévention qui hâtent le soulagement pour voir le bout du tunnel”.

De même qu’elle a estimé que “la collaboration de tous en matière de prévention et de précaution est en tête des motifs derrière le retour rapide aux créneaux et, partant, aux mosquées qui nous ont toujours appris que la réussite était le fruit de la patience et que l’attente du soulagement était une adoration en soi”.

Société

Tipaza: Secousse tellurique de magnitude 3,2

Feriel Bouaziz

Published

on

Une secousse tellurique de magnitude 3,2 sur l’échelle de Richter a été enregistrée ce jeudi à 11h16 dans la wilaya de Tipaza, rapporte le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) via un communiqué diffusé sur Facebook.

l’épicentre de la secousse a été localisé a 12 KM au sud de Damous W.Tipaza, selon le CRAAG.

Continue Reading

Société

Prolongation des mesures de confinement: la wilaya d’Alger maintient la validité des autorisations exceptionnelles

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Suite à la décision de reconduire le confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h et les mesures qui l’accompagnent, la wilaya d’Alger a annoncé, jeudi, le maintien de la validité des autorisations exceptionnelles de circulation délivrées par la wilaya d’Alger et les circonscriptions administratives y relevant.

Via un communiqué diffusé sur sa page Facebook, la wilaya d’Alger a rappelé qu’il a été décidé de reconduire, pour une durée de trente jours à partir de ce jeudi, la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h pour wilayas dont Alger.

Elle a également rappelé que la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends a été levée mercredi tandis que celle interdisant le transport public de voyageurs inter-wilayas reste maintenue.

Dans ce sens, la wilaya d’Alger a informé que les autorisations exceptionnelles de circulation délivrées par la wilaya d’Alger et les circonscriptions administratives y relevant après le 15 mai restent valides. Les bénéficiaires n’ont donc pas besoin d’introduire une nouvelle demande.

Continue Reading

Société

Les rassemblements toujours interdits: Dix nouvelles wilayas non-concernées par le confinement

Melissa NAIT ALI

Published

on

"Les postulants à la candidature à l'élection présidentielle du 18 avril prochain sont conviés à procéder au retrait des formulaires de souscription individuelle au siège du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire" rapporte un communiqué relayé par l'APS.
© DR | Palais du gouvernement


Le premier ministère annonce de nouvelles décisions concernant le confinement partiel, en vigueur depuis le mois de mars dernier pour lutter contre la propagation de Covid-19. Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, le gouvernement a décidé d’adapter la liste des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile.

Cette liste, précise la même source, est ramenée de 18 à 11 wilayas. En effet, selon le document du premier ministère, il a été décidé de lever la mesure de confinement partiel à domicile pour dix (10) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration. Il s’agit des wilayas de Bouira, Tebessa, Médéa, Illizi, Boumerdes, El Tarf, Tindouf, Tipaza, Ain Defla et Relizane.

En revanche, la mesure de confinement partiel de 23h au lendemain à 6h du matin est reconduite, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er octobre 2020, pour huit (8) wilayas, à savoir : Bejaia, Blida, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Annaba et Oran. Le gouvernement réinstaure également le confinement, pour une durée de trente (30) jours, pour trois (3) wilayas, enregistrant une recrudescence des cas de contamination, à savoir : Batna, Sétif et Constantine.

« Toutefois, les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes les mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », précise le communiqué.

Toujours pas d’ouverture des frontières et pas de transport inter-wilayas

S’agissant du transport, le gouvernement annonce une nouvelle mesure. Il décide de lever l’interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends. Mais il maintient l’interdiction de la reprise du transport inter-wilayas en dépit des réclamations des transporteurs.

L’ouverture des frontières et la reprise du trafic aérien n’est aussi pas à l’ordre du jour. L’exécutif maintient, indique la même source, « la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements ».

« Le Gouvernement indique que l’évolution positive de la situation épidémiologique, enregistrée ces derniers jours, ne doit en aucun cas inciter à un quelconque relâchement de la vigilance, ni à des négligences quant à la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des protocoles sanitaires ainsi que le strict respect de toutes les mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) », précise le communiqué.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR