Suivez-nous

Monde

Covid-19: l’efficacité du vaccin d’AstraZeneca remise en cause

Feriel Bouaziz

Publié

le

© DR | Vaccin anti-covid19 d'AstraZeneca

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois d’AstraZeneca a annoncé, samedi 13 mars de nouvelles baisses de livraison du vaccin pour l’Union européenne. Il avait déjà réduit le nombre de doses promises fin janvier.

AstraZeneca est au regret d’annoncer une baisse des livraisons de vaccins contre le Covid-19 à l’Union européenne malgré son travail sans relâche pour accélérer l’approvisionnement“, a déclaré un porte-parole du groupe.

Déja confronté à des suspensions dans certains pays, notamment au Danemark, l’Islande, la Norvège et la Bulgarie après la détection de cas graves de caillots sanguins, la Bulgarie a fait de même vendredi et la Thaïlande a quant à elle retardé sa campagne.

Dans l’optique de rassurer, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est affiché vendredi 12 mars favorable quant à l’administration de ce vaccin déclarant, “qu’il n’y avait pas de raison de ne pas l’utiliser” et qu’aucun lien de cause à effet sur la formation de caillots sanguins n’avait pour l’instant été trouvé.

Les raisons de cette baisse de livraison sont selon le groupe anglo-suédois dues à “des restrictions d’exportation” pour les vaccins fabriqués hors UE. Il annonce ainsi ne pouvoir livrer que 100 millions de doses durant les six mois achevés en juin, dont 70 millions seulement sur les 180 millions initialement prévus au deuxième trimestre.

Notons qu’en janvier dernier, le laboratoire pharmaceutique avait réduit ses objectifs du premier trimestre, et ce, en livrant seulement 40 millions de doses à l’UE au lieu de 120 millions prévus, en raison de “problèmes de rendement” dans son usine belge.

AstraZeneca devra honorer ses engagements

Samedi, la Commission européenne a indiqué poursuivre avec les Etats membres les discussions avec AstraZeneca, et insisté pour que l’entreprise “fasse tout son possible pour honorer ses engagements“.

Pour rappel, la pandémie de coronavirus a fait au moins 2,64 millions de morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP.

Avec AFP.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR