Connect with us

Politique

Covid-19: Le FFS appelle le Premier ministre à faciliter l’importation du matériel médical

Published

on

Le parti du Front des Forces Socialistes (FFS), a lancé, ce mardi 03 août, un appel au Premier ministre, Aïemene Benabderrahmane, afin de lever les restrictions bureaucratiques et de faciliter l’importation du matériel médical et sa distribution.

Face à la troisième vague du coronavirus et la progression du variant delta qui mettent les hôpitaux algériens à rude épreuve, les appels aux dons se sont multipliés afin d’importer du matériel médical. À travers une correspondance signée par ses membres au Conseil de la Nation, le FFS a exhorté aujourd’hui le Premier ministre à faciliter les procédures pour l’acquisition du matériel.

“Du point de vue de notre devoir moral et politique, nous nous adressons à vous et vous appelons, de manière urgente et immédiate, à prendre les mesures nécessaires et appropriées afin de lever les restrictions bureaucratiques et de faciliter et accompagner les opérations de solidarité lancées par les Algériens dans les différentes régions du pays et par notre communauté à l’étranger”, a appelé le FFS.

Ce faisant, le parti a appelé le Premier ministre à intervenir auprès des différents départements concernés dont le ministère du Commerce, des Finances et de l’Industrie pharmaceutique afin de “faciliter les procédures légales et administratives”. Le FFS a aussi exhorté Aïemene Benabderrahmane, qui détient aussi le portefeuille du ministère des Finances, à autoriser les opérateurs économiques et les associations à importer du matériel médical dont les concentrateurs d’oxygène.

En outre, le parti a engagé le ministère du Transport à mettre en place des ponts aériens et mobiliser la flotte aérienne afin “d’accélérer l’importation du matériel nécessaire dans les meilleurs délais”.

“La vie du citoyen n’a pas de prix”

Alors que des dizaines de morts sont signalées chaque jour en raison du manque d’oxygène dans les hôpitaux, le FFS a appelé le Premier ministre à faire de “la santé du citoyen une priorité”.

“Nous rappelons que la santé du citoyen n’a pas de prix. C’est pourquoi nous attendons de votre part une réaction rapide et immédiate”, a appelé le FFS.

Et d’ajouter: “il faut prendre des mesures urgentes en raison du manque du temps afin de sauver des vies. En cas de relâchement, complaisance ou retard dans la mise à disposition du matériel, vous et votre gouvernement en assumerez la responsabilité politique, morale et même juridique”.



Continue Reading
Advertisement
Comments