Connect with us

Société

Covid-19: l’Algérie retirée de la liste rouge de la France

Published

on

© ministère français de l'Intérieur

L’Algérie a été retirée de la liste rouge de la France et a été placée en liste orange qui comprend les pays « où la circulation du virus existe encore, mais est maîtrisée et où il n’y a pas de variant préoccupant ».

Deux autres pays du Maghreb à savoir la Tunisie et le Maroc ont eux aussi été retirés de la liste rouge et déplacés vers la liste orange. Cette décision entrera en vigueur le lundi 11 octobre.

Ainsi, les voyageurs non-vaccinés contre la covid-19 en provenance des pays placés en liste orange devront présenter « un motif impérieux » justifiant leur déplacement. Les voyageurs non-vaccinés devront aussi présenter à leur arrivée un test PCR négatif datant de moins de 72h ou un test antigénique négatif de moins 48h. Ils devront également se soumettre un auto-isolement de 7 jours. Les voyageurs vaccinés ne sont pas concernés par ces mesures.

« Le schéma vaccinal est considéré comme complet 28 jours après l’administration d’une dose pour le vaccin Janssen, 7 jours après l’administration d’une deuxième dose pour les autres vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield) », précise le ministère français de l’Intérieur.

« Pour les personnes ayant reçu toutes les doses requises d’un vaccin autorisé par l’OMS ne bénéficiant pas d’une reconnaissance de l’agence européenne des médicaments, 7 jours après l’administration d’une dose complémentaire d’un vaccin à ARN messager bénéficiant d’une telle reconnaissance », ajoute-t-il.

Pour rappel, la France a ajouté en août dernier l’Algérie à sa liste rouge qui comprend les pays « où la circulation de la covid-19 est jugée préoccupante » alors que le pays traversait une vague meurtrière de la covid-19.


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR