Connect with us

Politique

Covid-19: La 4e vague « a débuté » en Algérie

Published

on

Le directeur général de l’institut pasteur d’Algérie, Fawzi Derrar, a indiqué ce dimanche 14 novembre que la quatrième vague de la covid-19 a commencé en Algérie.

« Nous faisons face à la quatrième vague comme c’était attendu », a déclaré Fawzi Derrar ce dimanche sur le plateau d’Echourouk TV.

« Même si les contaminations évoluent en dents de scie, la tendance haussière s’est confirmée, comparativement aux chiffres recensés il y a un mois », a indiqué Fawzi Derrar, ajoutant que les cas d’infection quotidiens sont repartis à la hausse à la fin octobre.

« Fin octobre, les cas ont commencé à prendre une tendance haussière à l’image des vagues précédentes ce qui indique que nous entrons dans la quatrième vague », a-t-il déclaré.

Le directeur de l’institut Pasteur s’attend à ce que les contaminations évoluent davantage dans les semaines à venir. « L’hiver pousse les gens à se regrouper dans les espaces fermés », a justifié Fawzi Derrar.

Le responsable a également pointé le taux faible de vaccination, faisant savoir que « cinq millions de citoyens seulement ont reçu les deux doses ». Si cette réticence reste observée chez les citoyens, « nous irons vers une cinquième vague », a mis en garde Fawzi Derrar.

Après une troisième vague meurtrière observée en juillet dernier, la situation sanitaire s’est stabilisée en Algérie ces dernière semaines, encourageant les autorités à alléger les mesures restrictives. Les spécialistes avaient, toutefois, mis en garde contre la quatrième vague, appelant à favoriser la vaccination.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR