Connect with us

Monde

Covid-19 : Boeing réduit ses effectifs globaux de 10%

Avatar

Published

on

© DR |

Boeing a confirmé mercredi qu’il allait réduire ses effectifs globaux d’environ 10 % pour faire des économies, au moment où il est touché de plein fouet par la pandémie de coronavirus qui a réduit comme peau de chagrin le transport aérien et les commandes d’avions.

Ces suppressions d’emplois se feront par un programme de départs volontaires et des licenciements secs et concernent la division aviation civile, a indiqué le directeur général David Calhoun, dans un courrier interne aux salariés en marge de la publication des résultats du premier trimestre.

Mi-avril, des sources proches du dossier avaient indiqué à l’AFP que cette cure d’austérité pourrait affecter au moins 7000 employés, Boeing employant 70 000 personnes dans l’État de Washington, dans le nord-ouest des États-Unis, où se trouvent la plupart de ses usines d’avions civils. Il dispose d’un site d’assemblage du 787 en Caroline du Sud.

Boeing, qui produit également des équipements militaires et spatiaux et emploie quelque 160 000 personnes à travers le monde, n’a pas donné de chiffre précis.

La nette réduction de la demande pour nos produits et services pour les prochaines années ne peut simplement pas soutenir les niveaux élevés de notre production actuelle”, justifie David Calhoun, dans le courrier consulté par l’AFP.

La pandémie, ajoute-t-il, “a changé notre façon de vivre et de travailler. Elle est en train de changer notre industrie. Nous faisons face à des défis complètement inattendus“.

Les mesures de restriction des voyages, de distanciation sociale et de confinement pour endiguer la propagation de la COVID-19, maladie causée par le nouveau coronavirus, a réduit le trafic aérien de plus de 95 % aux États-Unis, d’après M. Calhoun, tandis que les revenus des compagnies aériennes devraient chuter de 314 milliards de dollars cette année.

Outre les suppressions d’emplois, Boeing va également réduire les cadences de production des long-courriers 787 et 777/777X pour s’adapter au nouveau paysage aérien.

Le géant de Seattle ne produira plus que 10 appareils 787 par mois à compter de maintenant jusqu’en 2021, contre 14 en début d’année. Il diminuera progressivement ce rythme, à 7 avions en 2022.

La production du 777 et de son remplaçant 777X va, elle, passer de 5 avions par mois actuellement à 3 avions en 2021.

Celle du 737 MAX, suspendue depuis janvier, reprendra à de “faibles taux” au moment de la remise en service en 2020 de cet aéronef et s’établira à 31 appareils par mois en 2021.

Avant l’immobilisation au sol du MAX, Boeing produisait 52 appareils par mois, avant une baisse à 42 avions quelques mois après l’accident d’un Ethiopian Airlines ayant fait 157 morts le 10 mars 2019 au sud-est d’Addis Abeba.

Cet accident, le deuxième en cinq mois du MAX, a conduit à l’immobilisation au sol de ce modèle et des incertitudes entourent encore sa date de remise en service. Boeing parle de mi-2020, mais la pandémie devrait chambouler ce calendrier et repousser la date jusqu’à au moins la fin de l’été, ont indiqué à l’AFP des sources industrielles.

Les déboires du MAX et la crise sanitaire ont poussé Boeing dans le rouge au premier trimestre.

Le constructeur aéronautique a en effet enregistré une perte nette de 641 millions de dollars, selon un communiqué publié mercredi.

Le chiffre d’affaires trimestriel a plongé de 26,2 % sur un an à 16,91 milliards de dollars, plombé par une chute d’environ un tiers des livraisons d’avions civils.

Au premier trimestre 2019, Boeing était bénéficiaire, avec un profit de 2,1 milliards de dollars.

Monde

COVID-19: Le point sur la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait au moins 736.828 morts dans le monde et contaminé plus de 20.122.700 cas d’infection depuis son apparition en décembre, selon le dernier bilan établi mardi par l’AFP

Selon la même source, les Etats-Unis restent le pays le plus touché au monde avec 164.480 décès. Plus de 53.000 nouvelles infections et 1.100 morts ont été déplorés en 24 heures dans le pays de, selon le comptage publié mardi soir par l’université Johns Hopkins qui fait référence.

l’OMS réagit à l’annonce du “premier” vaccin

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a réagi mardi à l’annonce par le président russe de l’enregistrement du “premier” vaccin contre le coronavirus développé par la Russie. La réaction était prudente. L’OMS a rappelé que la “pré qualification” et l’homologation d’un vaccin passaient par des procédures “rigoureuses”.

“Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré-qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux”, a pointé Tarik Jasarevic, le porte-parole de l’OMS, lors d’une visio-conférence de presse.

“La pré-qualification comprend l’examen et l’évaluation de toutes les données de sécurité et d’efficacité requises recueillies lors d’essais cliniques”, a-t-il rappelé, soulignant que le processus serait le même pour tout candidat vaccin.

Record de contaminations au Venezuela

Le Venezuela a pour la première fois dépassé le seuil des 1.000 cas de contamination au coronavirus en 24 heures, a annoncé mardi le gouvernement. Quelque 1.138 nouveaux cas de contamination ont été répertoriés entre lundi et mardi, pour un total de 27.938 cas, a précisé le ministre de la Communication et de l’Information, Jorge RodIguez. L’épidémie de coronavirus a officiellement fait 238 morts depuis le début de la pandémie.

Namibie: Enchères de quotas de pêche pour financer la lutte contre la COVID-19

La principale fédération de la pêche de la Namibie a annoncé mardi qu’elle approuvait le projet du gouvernement de mettre aux enchères sur le marché international les quotas de pêche du pays pour financer la lutte contre l’épidémie de Covid-19.
Vendredi, le ministre de la Pêche Albert Kawana a annoncé que 60 % des quotas de pêche seraient mis aux enchères sur le marché international. Ce projet est destiné à aider le pays à acheter des médicaments et des équipements médicaux.
La Confédération des associations de pêche namibiennes (CNFA) a indiqué qu’elle soutenait cette décision, à condition que les emplois et les stocks de poissons soient préservés.

Le port du masque obligatoire dans la région de Bruxelles

Le port du masque devient obligatoire dans l’espace public à compter de mercredi sur tout le territoire de la région de Bruxelles pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé le gouvernement régional. Il l’était déjà dans la plupart des lieux publics clos depuis le 11 juillet. La généralisation de l’obligation dans les 19 communes de la région s’explique par le franchissement du seuil de 50 contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants (plus de 600 nouvelles infections par jour sur ce territoire d’environ 1,2 million d’habitants), selon un communiqué.

Avec AFP




Continue Reading

Economie

Coronavirus: 20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin russe

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin “Spoutnik V” contre le coronavirus qui a été développé par la Russie et dont l’enregistrement a été annoncé ce matin par le président russe Vladimir Poutine.

“Plus d’un milliard de doses” ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé le président du fonds souverain, Kirill Dmitriev, qui a précisé que la phase 3 des essais commençait mercredi tandis que la production industrielle est prévue pour septembre.

Selon les autorités russes, le vaccin, baptisé “Spoutnik V” en référence au satellite soviétique qui est le premier engin spatial mis en orbite, sera mis en circulation à compter de janvier 2021 mais les enseignants et le personnel médical commenceront à être vaccinés dès le mois d’août.

Lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement tenue ce mardi matin, le président russe Vladimir Poutine a annoncé l’enregistrement du vaccin contre le coronavirus développé par son pays.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré”, a-t-il dit tout en assurant que le vaccin est “assez efficace” et qu’il “donne une immunité durable”.

Le président a également révélé que l’une de ses filles s’est faite inoculer le vaccin russe. “Elle a participé à l’expérience”, a-t-il indiqué, affirmant qu’elle avait eu un peu de température, “et c’est tout”.

Il est à noter que l’enregistrement ce vaccin intervient alors que le monde a franchi, mardi, la barre des 20 millions de cas de contamination par le coronavirus et des 750.000 morts.

Continue Reading

Monde

Coronavirus: la Russie enregistre le “premier” vaccin anti-covid-19

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La Russie a enregistré le “premier” vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi le président russe, Vladimir Poutine, lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement retransmise à la télévision.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré”, a-t-il dit tout en assurant que le vaccin est “assez efficace” et qu’il “donne une immunité durable”.

Le président a également révélé que l’une de ses filles s’est faite inoculer le vaccin russe. “Elle a participé à l’expérience”, a-t-il indiqué, affirmant qu’elle avait eu un peu de température, “et c’est tout”.

Ce vaccin sera mis en circulation le 1er janvier 2021, selon le registre national des médicaments du ministère de la Santé, consulté par les agences de presse russes, a-t-on précisé.

Concernant l’acquisition du vaccin par l’Algérie, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé, le 03 août que l’Algérie sera “parmi les premiers pays à l’acquérir” ajoutant que les autorités compétentes sont en contact avec plusieurs laboratoires qui travaillent sur le développement d’un vaccin.

Avec AFP.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR