Connect with us

Digital

Couverture 4G: Ooredoo, Djeezy et Mobilis sanctionnés

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (Arpce) a annoncé ce mercredi avoir infligé des amendes allant jusqu’à 8 milliards de centimes aux trois opérateurs de réseau mobile activant en Algérie, et ce, en raison des « manquements enregistrés en matière de couverture et de qualité de services ».

Ainsi Djezzy, Mobilis et Ooredoo devront s’acquitter d’un total de 172 519 352,85 DA, réparti comme suit : 63 918 956,02 DA contre Mobilis, 82 580 952,38 DA contre Djeezy et 26 019 444,45 contre Ooredoo, selon le communiqué de l’Arpce.

Ces sanctions, précise l’instance de régulation, interviennent “suite à une opération de contrôle et d’évaluation effectuée du 16 février au 12 mars 2020, qui a porté dans une première phase sur cinq (5) wilayas (Adrar, Blida, Constantine, Djelfa et Tlemcen)”.

“Comme déjà annoncé dans son communiqué du 3 mai 2020, l’Autorité de régulation a mis en demeure les opérateurs de la téléphonie mobile ATM (Mobilis), OTA (Djezzy) et WTA (Ooredoo) afin de se conformer aux exigences de couverture et de qualité de service de leurs réseaux 4G, et ce suite à une opération de contrôle et d’évaluation effectuée du 16 février au 12 mars 2020, qui a porté dans une première phase sur cinq (5) wilayas (Adrar, Blida, Constantine, Djelfa et Tlemcen)”, rappelle l’Arpce

“Suite à cette mise en demeure, et compte tenu de l’allègement des conditions de confinement, l’Autorité de régulation a mené du 16 au 25 août 2020, dans les cinq (5) wilayas suscitées, une opération d’audit afin d’évaluer le niveau de prise en charge des manquements enregistrés en matière de couverture et de qualité de services”, précise l’Arpce.

En effet, selon le rapport établi par l’Arpce suite à l’opération de controle effectuée, les trois opérateurs ne se sont pas conformées à l’obligation de couverture qui leur a été imposée.

A titre d’exemple, Djeezy, qui devait assurer 30% de couverture à la wilaya d’Adrar n’a assuré, selon le rapport de l’Arpce, que 19,60%.

Rappelons que depuis plusieurs semaines les clients des trois opérateurs mobiles comme de l’internet l’ADSL se plaignent du mauvais réseaux internet.

Rappelons également que lors du conseil des ministres qui s’est tenu le 24 août, Abdelmadjid Tebboune avait instruit le ministre de la Poste et des TIC, Brahim Boumzar, à “trouver une solution définitive au problème de faiblesse du débit internet, définir les facteurs nuisibles et soumettre le dossier au Conseil des ministres si le besoin se fait sentir”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR