Connect with us

Politique

Cour de Blida: 7 ans de prison ferme requis contre Hamel et Berrachedi

Published

on

© DR | l'ancien DGSN Abdelghani Hamel

Le procureur général près la Cour de Blida a requis hier, dimanche 24 octobre, sept (07) ans de prison ferme assortis d’une amende de 500 000 DA à titre principal et subsidiairement la confirmation des peines prononcées en première instance contre l’ancien Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, et l’ancien Le chef de la sûreté de la capitale, Noureddine Berrachedi, a indiqué l’agence APS.

Dans cette affaire, l’ancien DGSN et l’ancien chef de Sûreté de la wilaya d’Alger, sont poursuivis pour « abus de fonction ». Les deux responsables de la sûreté nationale ont été condamnés en première instance à 4 ans de prison ferme et 100.000 DA d’amende chacun en donnant des ordres pour la poursuite d’une enquête dans un dossier ne relevant pas du ressort de la Sûreté nationale.

Lors du procès qui s’est tenu en juin 2020, le procureur de la République près le tribunal de Blida avait requis une peine de 12 ans de prison ferme l’encontre d’Abdelghani Hamel et une peine de 10 ans de prison ferme à l’encontre du deuxième accusé, Nourredine Berrachdi,.

Selon l’APS, l’ancien chef de la Sûreté de wilaya d’Alger a poursuivi les investigations dans une affaire de blanchiment de fonds publics d’une valeur de 125 millions de DA, et de financement de groupes terroristes, dans laquelle est accusé Kamel Chikhi, dit « El Boucher », après son renvoi devant le procureur de la République. « Un fait en violation avec la loi en vigueur », précise la même source.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR