Suivez-nous

Politique

Cour d’Annaba: Deux mois de prison ferme requis à l’encontre du journaliste Mustapha Bendjama

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le parquet près la Cour d’Annaba a requis ce mercredi 11 novembre, une peine de deux mois de prison ferme contre le journaliste et rédacteur en chef du journal “Le provencial” Mustapha Bendjama assortis d’une amende de 50 000 dinars, rapporte le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Mustapha Bendjama est poursuivi pour “incitation à attroupement non armé”, “opposition au déroulement de l’opération électorale” et “opposition à travers un rassemblement à des actions autorisées par l’autorité publique”.

Pour rappel, Mustapha Bendjama a été relaxé lors de son procès en première instance au tribunal d’Annaba le 2 février 2020.

Le verdict sera rendu le 18 novembre prochain.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR