Connect with us

Politique

Cour d’Alger: relaxe confirmée pour Fodil Boumala

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La Cour d’Alger a confirmé ce mardi la relaxe prononcée en première instance en faveur de Fodil Boumala alors que le parquet avait requis deux années de prison ferme et 100,000 DA d’amende lors du procès en appel le 8 décembre dernier.

Cet appel concerne la première affaire de Fodil Boumala, pour laquelle il a été incarcéré de septembre 2019 à mars 2020. Dans cette affaire, l’activiste est accusé d’”atteinte à l’unité nationale” et de “publications Facebook pouvant porter atteinte à l’intégrité nationale”.

Fodil Boumala a été relaxé en mars dernier de ces accusations par le tribunal de Dar El Beida. Mais, le Procureur de la République près la dite instance judiciaire qui avait requis contre lui une année de prison ferme et 100 000 DA d’amende a fait appel du verdict.

Pour rappel, la Cour d’Alger a reporté lundi 7 décembre le procès en appel de la seconde affaire de Fodil Boumala au 21 février 2021. Dans cette affaire, l’activiste a été condamné en octobre par le tribunal de Dar El Beida, à une amende de 50,000 DA pour “incitation à attroupement non armé” et la relaxe pour “outrage à corps constitué” et “publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR