Connect with us

Politique

Cour d’Alger: le procès en appel d’Ali Haddad reporté

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |Le procès d'Ali Haddad et Mourad Oulmi reporté au 11 mai

Le procès en appel d’Ali Haddad, qui devait s’ouvrir ce dimanche à la cour d’Alger, a été reporté à la demande des avocats à cause de l’absence des témoins.

Ainsi, l’homme d’affaires, qui a été condamné en première instance à 18 ans de prison ferme et 8 millions de DA d’amende, sera rejugé le 20 septembre.

Egalement poursuivis dans cette affaire, les deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia ont été condamnés à 12 ans de prison ferme et 1 million de DA d’amende chacun.

D’autres anciens hauts-responsables sont aussi poursuivis dans cette affaire dont l’ancien ministre de l’industrie et des mines Abdeslam Bouchouareb qui été condamné, en contumace, à 20 ans de prison ferme et 1 million de DA d’amende.

Les prévenus sont poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation en lien avec la corruption, dont “obtention, en violation de la législation, de privilèges, d’avantages et de marchés publics”, “dilapidation de deniers publics”, et “conflits d’intérêts”.

Pour rappel, Ali Haddad a été transféré, en août, de la prison d’El Harrach à Alger vers la prison de Tazoult à Batna. Ahmed Ouyahia a été transféré de la prison de Koléa vers celle d’Abadla dans la wilaya de Béchar tandis qu’Abdelmalek Sellal a été transféré de la prison de Koléa à celle d’El Ménéa à Ghardaia.

Continue Reading
Comments