Connect with us

Politique

Cour d’Alger: le dossier d’Ali Ghediri examiné par la chambre d’accusation le 31 janvier

Meriem Nait Lounis

Published

on

Le dossier du général à la retraite et ancien candidat à la présidentielle d’avril 2019, Ali Ghediri, “devra être examiné le 31 janvier courant par la chambre d’accusation près la Cour d’Alger” a-t-on appris de Me Khaled Bourayou.

La Cour suprême avait accepté, le 16 décembre dernier, le pourvoi en cassation introduit le 15 juin 2020 par la défense du détenu. Les avocats avaient demandé “un non lieu” concernant deux chefs d’accusation, à savoir, “complicité pour une trahison” dont il a été acquitté le 10 juin dernier, et “atteinte au moral de l’armée pour nuire à la défense nationale“.

Selon ses avocats, “la chambre d’accusation de la Cour d’Alger décidera dans les prochains jours d’un non lieu ou de requalifier les faits“.

Pour rappel, le général à la retraite, Ali Ghediri, a été placé, jeudi 13 juin 2019, en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Dar el-Beida.

Depuis la prison de Koléa, le général à la retraite a adressé à plusieurs reprises des lettres à travers lesquelles il a notamment qualifié sa détention de “confinement politique“.

Ses avocats avaient organisé une conférence de presse le 03 octobre dernier à Alger. Ils avaient dénoncé une détention “arbitraire. Selon eux, l’ancien général est maintenu en prison car “le pouvoir souhaite le punir pour être présenté à l’élection présidentielle d’avril 2019”.

Continue Reading
Comments