Connect with us

Société

Cour d’Alger : La relaxe pour les manifestants arrêtés le 05 octobre dernier

Published

on

La Cour de justice d’Alger a rendu son verdict aujourd’hui, le 6 Juillet, dans l’affaire des 23 manifestants arrêtés le 5 Octobre 2020 lors d’une marche populaire. Le juge a prononcé la relaxe en leur encontre, a indiqué le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Arrêtés après avoir participé à une marche commémorant les évènements du 05 octobre 1988 à Alger centre, les protestataires ont été relâchés après deux nuits en garde à vue et une présentation devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed le 7 Octobre, à côté de 18 autres manifestants. Leur procès a eu lieu le 22 Décembre 2020 après plusieurs reports.

Les manifestants en question étaient poursuivis pour “attroupement non armé” et “incitation à troubles de l’ordre public”. Lors du procès en appel, le 22 Juin dernier, le parquet avait requis la confirmation du verdict prononcé en première instance en leur encontre. Il s’agissait de la relaxe pour certains, et condamnation à 50 000 Da d’amende pour d’autres“.

Pour rappel, 42 manifestants arrêtés le 05 octobre 2020 ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunalde Sidi M’hamed. Le magistrat a inculpé 41 manifestants d’”attroupement non armé” et “incitation à troubles de l’ordre public” et les a placés dans le même dossier. Le manifestant restant, à savoir, Belmokhtar Mohamed El Amine, accusé d’“atteinte à la personne du Président de la République”, a été placé dans un autre dossier.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR