Suivez-nous

Politique

Cour d’Alger: la peine de Baha Eddine Tliba réduite à sept ans de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

La Cour d’Alger a condamné ce dimanche l’ancien député Baha Eddine Tliba à 7 ans de prison ferme et 8 millions de DA d’amende. Ainsi, le juge a réduit la peine du député d’une année alors que le parquet avait requis le durcissement des peines.

Poursuivi pour “blanchiment d’argent”, “financement occulte de partis politiques” et “achat de voix lors des élections législatives de 2017”, le juge a aussi ordonné la confiscation de tous les biens de Baha Eddine Tliba.

Egalement impliqué dans cette affaire, Iskander Ould Abbès, fils de l’ancien ministre et secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a été condamné à 7 ans de prison ferme et 8 millions de DA d’amende alors qu’il avait écopé de 8 ans en première instance en septembre dernier.

Son frère, El-Wafi Ould Abbès, a écopé de 20 ans de prison ferme. Jugé par contumace un mandat d’arrêt international a également été émis à son encontre.

En outre, Bouchnak Khelladi, poursuivi pour “abus de pouvoir” et “obtention d’indus avantages” dans le cadre de la même affaire, a été condamné à deux ans de prison ferme tandis que Mohamed Habchi a été acquitté des charges retenues contre lui. Le même verdict a été prononcé contre eux en première instance.

Pour rappel, Bahaeddine Tliba été arrêté le 16 octobre 2019 et placé sous mandat de dépôt durant le même mois. L’ancien député du FLN a été déchu de son immunité parlementaire en septembre 2019 à l’issue d’une séance de vote à l’Assemblée populaire nationale (APN).

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR