Suivez-nous

Politique

Cour d’Alger: Fodil Boumala relaxé

Feriel Bouaziz

Publié

le

© DR |
© DR | Fodil Boumala

L’ancien détenu d’opinion Fodil Bouamal a été relaxé ce lundi 19 février, par la Cour d’Alger. Il était poursuivi pour “incitation à attroupement non armé“, rapporte le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Lors de son procès en appel le 5 février dernier, le parquet avait requis 2 ans de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 Da à son encontre.

L’appel concernait le verdict rendu le 15 octobre 2020 par le tribunal de Dar El Beida qui l’a condamné à une amende de 50 000 Da pour l’accusation, d’”incitation à attroupement non armé“.

Notons, que le mis en cause a été relaxé pour les accusations, d’”outrage à corps constitué” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité national“, avec restitution des objets confisqués.

Lors du procès qui s’est déroulé le 08 octobre dernier, le procureur de la république près du même tribunal avait requis deux ans de prison ferme et 100.000 DA d’amende contre le prévenu.

Pour rappel, Fodil Boumala a été arrêté le 14 juin 2020 devant son domicile puis a été présenté devant le procureur de la République. Ce dernier l’a placé sous mandat de dépôt.

L’ancien journaliste a été remis en liberté le 1 mars 2020 après avoir purgé une peine de six mois de prison ferme.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR