Connect with us

Politique

Cour d’Alger: Fethi Gheras et Nordine Ait Hamouda maintenus en détention provisoire

Published

on

© DR | Nordine Ait Hamouda et Fethi Gheras, maintenus en détention provisoire

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a rejeté, ce dimanche, la demande de liberté provisoire introduite par les avocats du coordinateur national du MDS, Fethi Ghares, et de l’ancien député Nordine Aït Hamouda, en détention à la prison d’El Harrach, a indiqué le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

En effet, selon le comité, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger a confirmé les ordonnances de placement sous mandat de dépôt a l’encontre de l’ancien député et cadre du RCD, Nordine Ait Hamouda et du coordinateur du MDS, Fethi Gheras, rendu respectivement le 27 juin et 1 juillet par les juges d’instructions près les tribunaux de Sidi M’hamed et de Bab El Oued. .

Pour rappel, Nordine Aït Hamouda, arrêté à Béjaïa, alors qu’il rentrait à l’hôtel après  avoir  animé une conférence  débat dans le café littéraire de Tichy, a été placé sous mandat de dépôt le 26 juin dernier par le tribunal de Sidi M’hamed. Il est poursuivi pour « atteinte à des symboles de la nation et de la révolution, offense à un ancien président et incitation à la haine et  à  la discrimination raciale », selon le CNLD.

De son côté, Fethi Ghares, avait été arrêté à son domicile à Alger, puis  placé sous mandat de dépôt, le 1er juillet dernier, par le tribunal de Bab El Oued. Il est poursuivi pour ” atteinte à la personne du président de la république, outrage à corps constitué, diffusion au public de publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national, diffusions d’informations pouvant porter atteinte à l’unité nationale, diffusion d’informations pouvant porter atteinte à l’ordre public”, selon la même source.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR