Connect with us

Politique

Cour d’Alger: 16 ans de prison ferme requis contre Abdelghani Hamel

Published

on

© DR |

Le procureur général près la Cour d’Alger a requis ce jeudi 18 novembre, 16 ans de prison ferme assortis de 8 millions de DA contre l’ancien Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN), rapporte l’APS.

Le procureur général a requis 12 ans de prison ferme et 8 millions de DA contre les trois enfants de l’ancien DGSN, à savoir, Amyar Hamel, Chafiq et Mourad.

Quant à la fille de Abdelghani Hamel, le magistrat a requis 3 ans de prison ferme et une amende de 8 millions de DA ainsi que la confirmation de la peine prononcée par la Cour d’Alger en août dernier contre son épouse. Anani Salima.

Dans la même affaire, le procureur général a requis une peine de 5 ans de prison ferme contre Mohamed Rahaimia, l’ancien directeur général du Bureau de la promotion et de la gestion immobilière à Hussein Dey. Il a également requis une peine de deux (2) ans de prison ferme et deux millions de DA d’amende contre les anciens walis d’Oran, Abdelmalek Boudiaf et Abdelghani Zaalan, ainsi que l’ancien wali de Tlemcen, Zoubir Ben Sabban, et l’ancien wali de Tipaza, Ghali Moussa.

Le parquet a également demandé la confiscation de tous les comptes bancaires et les biens immobiliers dans le cadre de cette affaire.

Les prévenus sont poursuivis pour «blanchiment d’argent », « enrichissement illicite », ainsi que « l’obtention de conteneurs immobiliers par des moyens illégaux ».

Il est à noter que ce nouveau procès a été reprogrammé suite à la réponse favorable de la Cour suprême au pourvoir en cassation introduit par la défense des accusés contre les verdicts prononcés par la Cour d’Alger en août 2020.

Pour rappel, la Cour d’Alger avait prononcé une peine de 12 ans de prison contre Abdelghani Hamel, et des peines de prison allant de 5 à 8 ans contre des membres de sa famille.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR