Connect with us

Monde

Coup d’État au Soudan : le premier ministre détenu par des « forces armées »

Published

on

Des hommes armés non identifiés ont arrêté plusieurs dirigeants soudanais tôt lundi, après des semaines de tensions entre civils et militaires.

Des forces armées détiennent lundi 25 octobre le premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, arrêté après avoir refusé de soutenir un «coup d’État», a rapporté le ministère de l’Information. «Après avoir refusé de soutenir le coup d’État, des forces armées ont arrêté le premier ministre Abdallah Hamdok et l’ont emmené vers un lieu non identifié», ajoute le ministère dans un communiqué.

La plupart des ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté qui chapeaute la transition au Soudan ont été arrêtés lundi, a également confirmé le ministère de l’Information.

Dans son communiqué publié sur Facebook, le ministère précise que «des forces militaires» sont derrière les arrestations des dirigeants civils de la transition appréhendés à leurs domiciles avant l’aube au Soudan après des semaines de tensions entre civils et militaires censés mener conjointement la transition post-Béchir. «Les membres civils du Conseil de souveraineté» qui chapeaute la transition «et la plupart des ministres (…) ont été emmenés vers une destination inconnue», ajoute le texte.

L’Association des professionnels, l’un des fers de lance de la révolte qui a mis fin en 2019 à 30 ans de dictature du président Omar el-Béchir, a appelé lundi les Soudanais à la «désobéissance» face à un «coup d’État». Cette coordination a lancé son appel sur Twitter bien qu’internet soit coupé dans tout le pays depuis le matin.

Les États-Unis se sont dits «profondément inquiets» par ces annonces d’une prise de pouvoir par les militaires qui vont «à l’encontre de la déclaration constitutionnelle (qui régit la transition dans le pays) et des aspirations démocratiques du peuple soudanais», a tweeté l’émissaire américain pour la Corne de l’Afrique, Jeffrey Feltman.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR