Connect with us

En continu

Corruption: Tayeb Louh devant la Cour suprême

Avatar

Published

on

Le ministre de la justice garde des sceaux, Tayeb Louh a affirmé aujourd'hui 5 février à Alger  que l'Algérie n'est soumise qu’aux mécanismes onusiens qu'elle a ratifié.

L’ancien ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, comparaît, ce jeudi 22 août 2019, devant le magistrat-enquêteur près la Cour suprême, pour être entendu dans des affaires liées à la corruption.

 

“En date du 18 août 2019, le parquet général de la Cour suprême a été destinataire, de la part du procureur général de la Cour d’Alger, du dossier de procédures engagées à l’encontre de l’ex-ministre de la Justice, Garde des sceaux Tayeb Louh et d’autres personnes comparant avec lui dans des affaires punies par la loi”, précise un communiqué du procureur général de la Cour repris par l’agence officielle.

“Le dossier de l’affaire a été transmis à monsieur le conseiller instructeur qui a procédé à la convocation de Tayeb Louh pour jeudi 22 août 2018 à 9h à l’effet de l’entendre sur des faits qui lui sont reprochés”, ajoute la même source.

Il convient de rappeler que l’ancien ministre de la justice s’était présenté le 14 aout dernier devant enquêteurs de l’Office central de répression de la corruption (OCRC) dans le cadre de l’enquête préliminaire sur plusieurs dossiers liés à des affaires de fraude présumée, notamment celui du marché du bracelet électronique qui a coûté au Trésor public, selon des sources médiatiques, 80 millions de dollars.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR