Suivez-nous

Digital

Coronavirus: Twitter va supprimer les messages trompeurs sur les vaccins

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR | Logo de la société américaine Twitter

Le réseau social Twitter s’est engagé mercredi à supprimer le contenu “trompeur” sur les vaccins contre le coronavirus quelques jours après le début des campagnes de vaccination dans plusieurs pays dont le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Ainsi Twitter emboîte le pas à Facebook qui s’est engagé début décembre à lutter contre la désinformation autour des vaccins anti-covid-19.

“Dans le cadre d’une pandémie, la désinformation sur le vaccin présente un défi majeur et croissant de santé – et nous avons tous un rôle à jouer”, a indiqué l’équipe en charge de la sécurité de Twitter dans un article de blog.

Le contenu ciblé, explique Twitter, est celui qui contient des allégations sur le coronavirus en général dont les mesures préventives, le diagnostique et maintenant la vaccination.

Les “fausses informations assurant que le Covid-19 n’est pas réel ou grave, et par conséquent que les vaccins sont inutiles” seront supprimées, précise l’entreprise.

Twitter demandera aux utilisateurs de supprimer leur contenu qui suggère que les vaccins sont utilisés pour porter atteinte ou contrôler des populations et les publications sur les prétendus effets indésirables, entre autres, ajoute-t-on.

Les utilisateurs avertis devront effacer leurs messages pour être autoriser à tweeter à nouveau, précise la plateforme.

Pour rappel, la plateforme Twitter a mis en place en mars dernier une stratégie de lutte contre les fausses informations sur le coronavirus.

Celle-ci visait déjà: “des allégations spécifiques autour du COVID-19 visant à manipuler les gens à adopter un certain comportement pour avantager un tiers via un appel à l’action comme “le coronavirus est une fraude et n’est pas réel – sortez et fréquentez votre bar local !” ou “l’information sur le lavage des mains est de la propagande pour les entreprises fabricant du savon, arrêtez de vous laver les mains” ou encore “ignorez les informations sur le COVID-19, c’est juste une tentative de détruire le capitalisme en faisant chuter la bourse”.

Rappelons, par ailleurs, que le groupe Facebook s’était engagé jeudi 3 décembre à lutter contre les fausses informations concernant le vaccin anti-coronavirus diffusées sur ses deux plateformes Facebook et Instagram.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR