Connect with us

Monde

Coronavirus : près de 1700 morts en chine, un décès en France

Avatar

Published

on

© DR |L’OMS décrète l’urgence internationale face au nouveau coronavirus

Le nouveau coronavirus (Covid-19) a déjà causé la mort de près de 1.700 personnes en Chine continentale, alors qu’un premier décès hors d’Asie a été signalé samedi en France.

La pneumonie virale Covid-19 a tué 1.665 personnes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), selon le dernier bilan diffusé dimanche par les autorités chinoises – contre 1.523 morts annoncé samedi-. La plupart se trouvaient dans la province du Hubei (centre), foyer de l’épidémie apparue en décembre dans son chef-lieu Wuhan.

Seuls quatre décès ont été enregistrés ailleurs dans le monde: Un sur le territoire chinois semi-autonome de Hong Kong et les trois autres respectivement au Japon, aux Philippines et en France.

La ministre française de la Santé Agnès Buzyn a annoncé samedi le décès la veille d’un touriste chinois de 80 ans hospitalisé en France depuis fin janvier. Ce décès est le “premier hors d’Asie, le premier en Europe”, a-t-elle précisé.

La Chine a par ailleurs fait état dimanche de plus de 68.000 cas de contamination sur son territoire, principalement dans la province du Hubei.

Dans son bilan quotidien, la commission sanitaire nationale chinoise a fait état de 2009 nouveaux cas dans le pays – dont 1843 dans cette province -, ce qui représente une baisse pour la troisième journée consécutive.

L’épidémie de Covid-19 maintient le monde en alerte, avec près de 600 cas confirmés de contamination dans une trentaine de pays. L’Egypte a annoncé vendredi avoir enregistré le premier cas sur le continent africain.

Mais le principal foyer d’infection hors de Chine reste le paquebot de croisière Diamond Princess, en quarantaine au Japon : 355 cas de contamination y ont été confirmés, dont 70 nouveaux cas annoncés dimanche.

Le paquebot comptait 3.711 passagers et membres d’équipage à son arrivée à Yokohama le 3 février. Depuis les personnes contaminées ont été évacuées et hospitalisées, tout comme certaines personnes nécessitant des soins médicaux pour d’autres raisons.

Un porte-parole du département d’Etat américain a annoncé que les ressortissants des Etats-Unis se trouvant à bord seraient évacués et subiraient une quarantaine de deux semaines à leur retour sur le sol américain. De même, l’Australie a envoyé samedi un expert médical au Japon dans le cadre d’un plan visant à évacuer ses 200 ressortissants bloqués sur ce paquebot .

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) juge qu’il est “beaucoup trop tôt” pour faire des prévisions. Une équipe internationale d’experts de l’OMS devait arriver à Pékin ce week-end pour une mission commune avec leurs homologues chinois.

Ils doivent réaliser des inspections sur le terrain, passer en revue les mesures de prévention, visiter des centres de recherche et formuler des recommandations pour contenir l’épidémie, a précisé un porte-parole du ministère chinois de la Santé.

“La Chine fait gagner du temps au monde. Nous ne savons pas combien de temps”, a de son côté déclaré le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un discours samedi à Munich où se déroule une conférence internationale sur la sécurité.

“Nous demandons à tous les gouvernements, toutes les compagnies et tous les médias de travailler avec nous pour faire retentir le niveau d’alarme requis sans attiser les flammes de l’hystérie”, a-t-il ajouté.

Tandis que le Hubei reste coupé du monde depuis trois semaines et que plusieurs villes de l’est du territoire chinois ont pris des mesures de confinement drastiques, Pékin a renforcé à son tour vendredi ses restrictions pour endiguer la propagation du virus.

La capitale oblige désormais toutes les personnes arrivant de l’extérieur à s’auto-imposer une quarantaine de quatorze jours à leur domicile ou leur hôtel, sous peine de sanctions, a rapporté le “Beijing Daily”, un quotidien officiel.

L’activité dans la ville reste largement paralysée et de nombreuses entreprises imposent le télétravail à leurs employés.

Ce règlement aux modalités d’application non détaillées intervient au moment où, à l’issue de vacances du Nouvel an lunaire prolongées, beaucoup de Chinois rentrés dans leur région d’origine pour les fêtes doivent désormais retourner chez eux.

Quelque 283 millions de trajets ont ainsi été accomplis dans le pays entre les 25 janvier et 14 février, selon le vice-ministre des Transports Liu Xiaoming.

Dans ce contexte, le président chinois Xi Jinping a reconnu vendredi que la lutte contre le virus constituait “un grand test pour le système et les capacités de gouvernance” de son pays. Le gouvernement doit renforcer “son contrôle des médias en ligne”, a-t-il par ailleurs insisté dans un discours publié samedi par la presse étatique, après que les internautes eurent formulé de multiples critiques à l’égard des autorités quant à la gestion de la crise.

Signe des mesures draconiennes prises en Chine, la banque centrale a annoncé samedi que les billets usagés étaient désormais désinfectés et placés en quarantaine jusqu’à quatorze jours, avant d’être remis en circulation.

Monde

COVID-19: Le point sur la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait au moins 736.828 morts dans le monde et contaminé plus de 20.122.700 cas d’infection depuis son apparition en décembre, selon le dernier bilan établi mardi par l’AFP

Selon la même source, les Etats-Unis restent le pays le plus touché au monde avec 164.480 décès. Plus de 53.000 nouvelles infections et 1.100 morts ont été déplorés en 24 heures dans le pays de, selon le comptage publié mardi soir par l’université Johns Hopkins qui fait référence.

l’OMS réagit à l’annonce du “premier” vaccin

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a réagi mardi à l’annonce par le président russe de l’enregistrement du “premier” vaccin contre le coronavirus développé par la Russie. La réaction était prudente. L’OMS a rappelé que la “pré qualification” et l’homologation d’un vaccin passaient par des procédures “rigoureuses”.

“Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré-qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux”, a pointé Tarik Jasarevic, le porte-parole de l’OMS, lors d’une visio-conférence de presse.

“La pré-qualification comprend l’examen et l’évaluation de toutes les données de sécurité et d’efficacité requises recueillies lors d’essais cliniques”, a-t-il rappelé, soulignant que le processus serait le même pour tout candidat vaccin.

Record de contaminations au Venezuela

Le Venezuela a pour la première fois dépassé le seuil des 1.000 cas de contamination au coronavirus en 24 heures, a annoncé mardi le gouvernement. Quelque 1.138 nouveaux cas de contamination ont été répertoriés entre lundi et mardi, pour un total de 27.938 cas, a précisé le ministre de la Communication et de l’Information, Jorge RodIguez. L’épidémie de coronavirus a officiellement fait 238 morts depuis le début de la pandémie.

Namibie: Enchères de quotas de pêche pour financer la lutte contre la COVID-19

La principale fédération de la pêche de la Namibie a annoncé mardi qu’elle approuvait le projet du gouvernement de mettre aux enchères sur le marché international les quotas de pêche du pays pour financer la lutte contre l’épidémie de Covid-19.
Vendredi, le ministre de la Pêche Albert Kawana a annoncé que 60 % des quotas de pêche seraient mis aux enchères sur le marché international. Ce projet est destiné à aider le pays à acheter des médicaments et des équipements médicaux.
La Confédération des associations de pêche namibiennes (CNFA) a indiqué qu’elle soutenait cette décision, à condition que les emplois et les stocks de poissons soient préservés.

Le port du masque obligatoire dans la région de Bruxelles

Le port du masque devient obligatoire dans l’espace public à compter de mercredi sur tout le territoire de la région de Bruxelles pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé le gouvernement régional. Il l’était déjà dans la plupart des lieux publics clos depuis le 11 juillet. La généralisation de l’obligation dans les 19 communes de la région s’explique par le franchissement du seuil de 50 contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants (plus de 600 nouvelles infections par jour sur ce territoire d’environ 1,2 million d’habitants), selon un communiqué.

Avec AFP




Continue Reading

Economie

Coronavirus: 20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin russe

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin “Spoutnik V” contre le coronavirus qui a été développé par la Russie et dont l’enregistrement a été annoncé ce matin par le président russe Vladimir Poutine.

“Plus d’un milliard de doses” ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé le président du fonds souverain, Kirill Dmitriev, qui a précisé que la phase 3 des essais commençait mercredi tandis que la production industrielle est prévue pour septembre.

Selon les autorités russes, le vaccin, baptisé “Spoutnik V” en référence au satellite soviétique qui est le premier engin spatial mis en orbite, sera mis en circulation à compter de janvier 2021 mais les enseignants et le personnel médical commenceront à être vaccinés dès le mois d’août.

Lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement tenue ce mardi matin, le président russe Vladimir Poutine a annoncé l’enregistrement du vaccin contre le coronavirus développé par son pays.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré”, a-t-il dit tout en assurant que le vaccin est “assez efficace” et qu’il “donne une immunité durable”.

Le président a également révélé que l’une de ses filles s’est faite inoculer le vaccin russe. “Elle a participé à l’expérience”, a-t-il indiqué, affirmant qu’elle avait eu un peu de température, “et c’est tout”.

Il est à noter que l’enregistrement ce vaccin intervient alors que le monde a franchi, mardi, la barre des 20 millions de cas de contamination par le coronavirus et des 750.000 morts.

Continue Reading

Monde

Coronavirus: la Russie enregistre le “premier” vaccin anti-covid-19

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La Russie a enregistré le “premier” vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi le président russe, Vladimir Poutine, lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement retransmise à la télévision.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré”, a-t-il dit tout en assurant que le vaccin est “assez efficace” et qu’il “donne une immunité durable”.

Le président a également révélé que l’une de ses filles s’est faite inoculer le vaccin russe. “Elle a participé à l’expérience”, a-t-il indiqué, affirmant qu’elle avait eu un peu de température, “et c’est tout”.

Ce vaccin sera mis en circulation le 1er janvier 2021, selon le registre national des médicaments du ministère de la Santé, consulté par les agences de presse russes, a-t-on précisé.

Concernant l’acquisition du vaccin par l’Algérie, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé, le 03 août que l’Algérie sera “parmi les premiers pays à l’acquérir” ajoutant que les autorités compétentes sont en contact avec plusieurs laboratoires qui travaillent sur le développement d’un vaccin.

Avec AFP.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR