Connect with us

Monde

Coronavirus : Neuf millions de contaminations dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a infecté au moins 9 017 016 de personnes dans le monde et a fait 469 060 décès, selon le dernier bilan de l’AFP.

La pandémie « s’accélère »

La pandémie de Covid-19 « s’accélère » dans le monde avec « le dernier million de cas signalé en seulement huit jours », a mis en garde lundi le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Nous savons que la pandémie est bien plus qu’une crise sanitaire, c’est une crise économique, sociale et, dans de nombreux pays, politique. Ses effets se feront sentir sur des décennies », a-t-il ajouté.

“Deuxième vague” en Corée du Sud

La Corée du Sud a reconnu mardi qu’elle faisait face depuis mi-mai à “une deuxième vague” de coronavirus, avec entre 35 et 50 nouveaux cas enregistrés chaque jour, essentiellement à Séoul et ses environs.
Le pays était en février le deuxième le plus touché par l’épidémie, après la Chine où elle était apparue. Mais les autorités sud-coréennes étaient parvenues à maîtriser la situation au travers d’une stratégie très poussée de tests et de traçage des contacts des personnes infectées, sans même imposer de confinement obligatoire.

Le hajj limité

L’Arabie saoudite a décidé lundi de maintenir fin juillet le hajj. Cependant, seules les personnes de toutes nationalités “se trouvant à l’intérieur du royaume” saoudien pourront l’effectuer, a annoncé l’agence officielle saoudienne.

La suspension de délivrance de la carte verte prolongée

Le président des Etats-Unis, Donald Trump a décidé de prolonger jusqu’à la fin de l’année la “pause” de la délivrance des cartes vertes et de l’étendre à de nombreux visas de travail, a annoncé lundi un haut responsable américain.

Il y a deux mois, face à la vague de chômage qui a touché les Etats-Unis en raison des mesures de confinement, le président américain avait décidé de suspendre la délivrance des cartes vertes pendant 60 jours et ce afin de réserver emplois aux Américains.

13 nouveaux cas à Pékin

Pékin a annoncé lundi treize nouveaux cas confirmés de COVID-19 transmis localement, deux cas suspects et un cas asymptomatique, a indiqué mardi la commission municipale de la santé. Du 11 au 22 juin, Pékin a enregistré 249 cas confirmés de COVID-19 transmis localement, et tous recevaient un traitement dans des hôpitaux.
En outre, la ville comptait encore 22 cas asymptomatiques sous observation médicale, et un cas importé hospitalisé, selon la commission.

5.000 cas confirmés en Guinée

La Guinée a franchi le seuil des 5.000 cas confirmés de nouveau coronavirus, a annoncé lundi soir le directeur général adjoint de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), Bouna Yattassaye.

Du 12 mars au 22 juin, la Guinée a enregistré un total cumulé de 5.040 cas positifs de COVID-19, 3.687 guérisons et 28 décès.

Le Burkina Faso rouvre “prochainement” ses frontières

Le ministre burkinabé de la Communication et porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou a déclaré lundi que le Burkina Faso va rouvrir prochainement ses frontières, tout en élargissant les mesures de contrôle et de confinement.

A ce jour, le Burkina Faso compte 903 cas confirmés de coronavirus dont 53 décès et 819 patients guéris.

Avec AFP

Monde

Virus: nouvelles restrictions en Angleterre, les Etats-Unis très proches des 200.000 morts

Avatar

Published

on

© DR |

Le Premier ministre britannique Boris Johnson doit confirmer mardi que “les pubs, bars et restaurants devront fermer à 22h00 à partir de jeudi” en Angleterre, alors que les Etats-Unis s’apprêtent à franchir la barre des 200.000 décès liés au coronavirus.

Le Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d’Europe, a relevé lundi le niveau d’alerte mesurant l’évolution de l’épidémie de nouveau coronavirus, face à la menace d’une deuxième vague qui pourrait faire plus de 200 morts par jour sans “changement de cap”.

Les nouvelles mesures annoncées par Boris Johnson devant le Parlement ne seront valables que pour l’Angleterre, chaque province britannique prenant ses propres décisions en matière de coronavirus. Mais selon Downing street, il s’est entretenu lundi par téléphone avec les Premiers ministres écossais, gallois et nord-irlandais et “ils ont convenu d’adopter autant que possible une approche unifiée, dans les prochains jours”.

Boris Johnson s’adressera aussi à la nation mardi soir, un discours retransmis en direct dans lequel il devrait revenir sur “les autres moyens pour lutter contre le virus et sur le rôle que chacun peut jouer contre sa propagation”.

Dans cette optique, M. Johnson encouragera aussi les Britanniques à reprendre le télétravail s’ils ont l’accord de leur employeur, d’après les informations du Daily Telegraph.

La pandémie a fait plus de 961.500 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi en milieu de journée.

Plus de 31,1 millions de cas ont été comptabilisés. dont au moins 21 millions ont été guéris.

Presque 200.000 morts aux Etats-Unis

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (199.815 décès mardi à 03H00 GMT). Viennent ensuite le Brésil (137.272 morts), l’Inde (87.882), le Mexique (73.493) et le Royaume-Uni (41.759).

A bientôt six semaines de l’élection présidentielle américaine, le bilan officiel de la pandémie de Covid-19 devrait atteindre 200.000 morts très prochainement aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis enregistrent chaque jour presque un millier de décès ce qui, rapporté à la population, est le quadruple du taux de mortalité européen.

Ce millier de morts quotidiens, où les personnes noires et hispaniques sont surreprésentées (plus de la moitié des morts de moins de 65 ans), est pour le candidat démocrate Joe Biden le symbole de l’incompétence du président Donald Trump face à la plus grande épreuve de son mandat.

Un peu plus au nord, le Québec dit se situer dans la redoutée “deuxième vague”, selon le directeur national de la santé publique. La province qui compte plus de 8 millions d’habitants et est la plus durement touchée du Canada par l’épidémie, a enregistré 586 nouveaux cas en une journée, un chiffre sans précédent depuis fin mai.

Les autorités y ont annoncé que le nombre de personnes autorisées lors de rassemblements dans les “salles louées, les lieux de culte, les événements festifs, les mariages” passe de 250 à 50 personnes.

Les places boursières en souffrance

Les Bourses chinoises ont ouvert dans le rouge mardi, au lendemain d’une journée sombre pour les places boursières européennes, ébranlées par la résurgence de la pandémie dans certains pays et les potentielles conséquences économiques de restrictions de mouvements.

“Les malheurs sanitaires ébranlent l’humeur ambiante”, constate David Madden, analyste marchés pour CMC Markets UK.

A Paris, l’indice CAC 40 a chuté de 3,74%, sa pire séance depuis le 11 juin. A Francfort, le Dax a plongé de 4,37% et à Londres, le FTSE 100 de 3,38%.

Plus de 60 pays riches, mais pas la Chine ni les Etats-Unis, ont adhéré au dispositif mis en place par l’OMS pour faciliter l’accès des pays pauvres au vaccin contre le coronavirus, selon la liste publiée lundi.

Hausse des cas au Maghreb

La situation paraît préoccupante en Algérie, où le nombre de cas positifs a franchi les 50.000 lundi, en France, où plus de 5.000 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, ou en Tunisie, où un nombre record de nouveaux malades du Covid-19 a été enregistré ces derniers jours, sans pour autant que des mesures de reconfinement n’y soient envisagées.

“Il n’y aura pas un reconfinement sanitaire dans la situation actuelle” de l’épidémie, a déclaré le Premier ministre M. Mechichi à plusieurs médias tunisiens. “Nous ne sommes pas dans l’esprit de confinement ni de retour à la situation de mars dernier, cela n’est pas envisagé”, a-t-il ajouté.

L’Argentine subit aussi les conséquences de la pandémie puisqu’elle a enregistré lundi un nouveau record quotidien de décès liés au Covid-19 avec 429 morts, ce qui porte à 13.482 le bilan total dans le pays, ont annoncé les autorités.

Il s’agit du nombre de décès le plus élevé depuis que la pandémie a frappé le pays sud-américain, où des mesures de confinement sont en vigueur depuis le 20 mars, avec un assouplissement progressif en fonction des régions.

La pandémie a percuté jusqu’à l’Assemblée générale des Nations unies, qui s’ouvre mardi sans aucun chef d’Etat ou de gouvernement présent à New York. Tous livrent leur discours par messages pré-enregistrés, diffusés sur le site de l’ONU pendant une semaine. Avec le coronavirus et ses conséquences comme dénominateur commun.

Continue Reading

Monde

Mali: un ancien militaire désigné pour conduire la transition

Achour Nait Tahar

Published

on

L’ancien ministre de la défense, le colonel à la retraite Bah Ndaw, 70 ans, a été désigné président par le comité militaire au pouvoir. Il a pour mission de conduire une période transition jusqu’au retour des civils à la tête de l’Etat.

La nouvelle a été annoncée par la télévision d’Etat. Un flash spécial interrompant les programmes habituels de la télévision nationale, le colonel Goïta, a fait l’annonce, faisant référence aux positions internationales en évoquant le “contexte global” et les engagements internationaux de son pays pour justifier les choix du jour.

Le nouveau chef d’Etat prêtera serment vendredi, a dit le colonel Goïta. C’est à lui qu’il appartiendra de nommer un Premier ministre, en vertu d’une charte retenue par la junte pour organiser la transition.

Le président est flanqué d’un vice-président doté d’importantes prérogatives sécuritaires, appelé à la remplacer en cas d’incapacité et qui n’est autre que l’actuel chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, rapporte l’AFP. La même source précise que “c’est ce dernier qui a annoncé le choix opéré par un collège d’un peu plus d’une quinzaine de membres, dont sept de la junte, le reste des places revenant au Mouvement dit du 5-Juin, aux syndicats, aux anciens groupes rebelles ou à la société civile”.

Pour rappel, le colonel Ndaw avait été nommé ministre de la Défense en mai 2014 après la déroute des forces maliennes face aux rebelles touareg dans leur bastion de à Kidal (nord-est). Il n’était resté en poste que quelques mois.

Continue Reading

Monde

Coronavirus: les dernières évolutions de la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait 30,8 millions de contaminations et au moins 957.948 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Restrictions sur les rassemblements au Québec

Le nombre de personnes autorisées lors de rassemblements dans les “salles louées, les lieux de culte, les événements festifs, les mariages”, au Québec, passe de 250 à 50 personnes à partir de ce lundi, selon le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors d’une conférence de presse.
Ce plan vise entre dans le cadre des restrictions imposées par le gouvernement du Québec afin de contenir une deuxième vague de coronavirus.

Le Taj Mahal rouvre ses portes

Le palais de Taj Mahal situé dans la ville indienne d’Agra (nord), a rouvert lundi ses portes au public après environ six mois de fermeture à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.
Deuxième pays au monde le plus touché après les Etats-Unis, l’Inde comptabilise 5.4 millions de contaminations avec une moyenne de 100.000 cas chaque jour.

Nouveau record au Liban

Le Liban a enregistré, dimanche, un nouveau record après avoir recensé 1.006 nouveaux cas de Covid-19 et 11 décès en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 29.303 infections et 297 morts dans ce pays en crise, a indiqué dimanche le ministère de la Santé.

Avec AFP et APS

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR