Connect with us

Economie

Coronavirus : Les pertes enregistrées par les entreprises algériennes

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Air Algérie

Le ministre des finances, Aymen Abderrahamne a indiqué ce samedi 18 juillet que les entreprises publiques et privés ont enregistrés des pertes considérables en raison des mesures préventives prises par les pouvoir publics en vue de contenir la propagation du coronavirus (Covid-19).

S’exprimant lors de la rencontre du Premier ministre avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques, M. Benabderrahmane a révélé les pertes financières enregistrées par certaines entreprises publiques, en raison de la propagation de la Covid-19.

Selon les chiffres avancé par le ministre des finances, la société nationale des transports ferroviaire (SNTF) a enregistré des pertes estimées à 288 millions de dinars durant la période du 20 mars au 29 avril. Ces pertes sont dû notamment à la suspension de 280 dessertes quotidienne par la compagnie.

Pour sa part Air Algérie a enregistré des pertes estimées à 16,31 milliards de dinars durant la période du 18 mars au 30 avril, indique le ministre, soulignant que ce chiffre est appelé à la hausse et atteindre les 35 milliards de dinars d’ici la fin de l’année, et ce , suite à l’annulation de 4357 vols.

 Selon les chiffres du ministre, le groupe pétrolier et gazier Sonatrach a perdu 247 milliards de dinars Naftal, une filiale de Sonatrach, a perdu 20 milliards de dinars. Les pertes de Sonelgaz s’élèvent à 6,5 milliards de dinars.  La compagnie aérienne Tassili Airlines, une autre filiale de Sonatrach, a perdu 595 millions de dinars, à la fin avril.

le secteur du tourisme n’est pas en reste. les hôtels et les agences de voyages et de tourisme accusent un déficit de 27,3 milliards de dinars, suite à la suspension de leur activités.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR