Suivez-nous

Monde

Coronavirus: les derniers chiffres dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Plus de 22.187.780 cas d’infection par le coronavirus et au moins 781.194 décès ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi par l’AFP mercredi à partir de sources officielles.

USA: 1.286 décès en 24h

Pays le plus endeuillé, les Etats-Unis ont enregistré 172.965 décès, soit 1.286 de plus au cours des dernières 24 heures. Le pays compte presque un quart des cas diagnostiqués dans le monde

Aucun nouveau cas à Pékin

Aucun nouveau cas confirmé, asymptomatique ou suspecté de Covid-19 transmis localement n’a été signalé mercredi à Pékin, a annoncé jeudi la commission municipale de la santé. Pékin a rapporté quatre cas confirmés liés aux nouvelles infections dans la ville de Dalian, dans le nord-est de la Chine, depuis fin juillet. Parmi eux, trois se sont rétablis et ont quitté l’hôpital.

Recrudescence des contaminations en Allemagne

L’Allemagne a enregistré au cours des dernières 24 heures 1.707 nouveaux cas d’infection au coronavirus, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le mois d’avril, selon des chiffres officiels publiés jeudi. Ces nouveaux chiffres, qui portent à 228.621 le nombre total de cas depuis le début de la pandémie, confirment un peu plus la recrudescence des contaminations observées dans le pays ces dernières semaines.

Plus de 500.000 cas en Colombie

13.056 nouveaux cas ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures en Colombie. Ces chiffres, qui constituent un nouveau record quotidien, portent à 502.178 le nombre de cas confirmés de covid-19. En outre 15.979 décès ont été enregistrés depuis l’apparition de l’épidémie dans le pays en mars dernier.

Vaccination obligatoire ?

Le docteur Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, a déclaré mercredi qu’on ne pouvait “pas obliger, ou tenter de forcer les gens à se vacciner”. “Nous ne l’avons jamais fait”, a déclaré ce haut responsable, membre de la cellule de la Maison Blanche sur le virus, lors d’un échange vidéo organisé par l’université George Washington. “On peut le rendre obligatoire pour certains groupes, comme les personnels médicaux, mais on ne peut pas le faire pour la population générale”, a-t-il exclu.
Le gouvernement de Donald Trump a pré-commandé des centaines de millions de doses auprès de six sociétés développant des vaccins potentiels et prévoit que les doses soient gratuites.

Quelques heures plus tôt à la radio à Melbourne, le Premier ministre australien Scott Morrison avait quant à lui annoncé que se faire vacciner contre le coronavirus devrait “être obligatoire” dans son pays, sauf dispense pour raisons médicales.

Avec AFP

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR