Connect with us

Sports

Coronavirus : Le Réal Madrid en quarantaine, la Liga suspendue

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Le réal Madrid en quarantaine

Le Real Madrid a décidé de placer son équipe de football, ainsi que celle de basket, en quarantaine pour 14 jours. Un joueur de basket du centre de formation a en effet été testé positif au Covid-19. Le centre d’entraînement madrilène de Valdebebas a été fermé.

dans un communiqué rendu public le Real Madrid informe “qu’un joueur de son équipe première de basket a été contrôlé positif lors d’un test du Covid-19” . Le club madrilène annonce ainsi la mise en quarantaine de l’ensemble de ses équipes, de basket et de football, et ce, pour une période de 14 jours. Le communiqué indique également que le club a fermé son centre d’entraînement où toutes les équipes s’entrainent et se préparent.

Le centre a été évacué et toutes les personnes qui y sont passées ont été placées en quarantaine pour 14 jours, précise le communiqué.

De son coté la Liga a décidé la suspension des matchs de championnat pour cause du Coronavirus soulignant que “Compte-tenu des circonstances connues ce matin, et faisant référence à la quarantaine établie par le Real Madrid et aux éventuels cas positifs de joueurs dans d’autres clubs, La Liga considère que les circonstances sont déjà en place pour poursuivre la prochaine phase liée au Covid-19. Par conséquent, conformément aux mesures établies par décret royal (…), accepte de suspendre au moins les deux prochaines journées.

Cette décision fait suite aux mesures prises par le gouvernement italien qui a ordonné la suspension des matchs de la série A pour endiguer la propagation de l’épidémie. « Il n’y a pas de raison pour que se poursuivent les matches » avait déclaré le premier ministre italien Giuseppe Conte.

Pour sa part, La Fiba Europe, la Fédération internationale de basket en charge des épreuves sur le continent européen, a également suspendu ses compétitions (Euroligue, Ligue des champions) quelques minutes après.

Sports

Ligue 1 : La LFP prend acte de la décision du TAS, mais maintient le classement

Achour Nait Tahar

Published

on

La ligue de football professionnelle (LFP) prend acte de la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne qui annule sa décision de faire jouer le derby algérois opposant le MCA à l’USMA comptant pour la 4e journée de ligue1 (2019-2020), et ce, malgré la présence d’un joueur de l’USMA en équipe nationale.

Toutefois, la ligue contre toute attente a décidé de maintenir le classement tel qu’il était à la fin du championnat, et ce, malgré le retrait des trois points du match du MCA qui se retrouve désormais avec 34 points, est toujours considéré deuxième et l’ESS (37 points) troisième et se verra privé de participation à la ligue des champions africaine la saison prochaine. La ligue a justifié sa décision en se référant à l’indice de performance mis en place par la FAF pour établir le classement en fonction du nombre de match joués.

La Ligue de Football professionnel prend acte de la décision du Tribunal Arbitral du Sport international au sujet de la rencontre entre le MC Alger et l’USM Alger comptant pour la 4ème journée du championnat de Ligue 1 ; ce match ne s’étant pas joué en raison de l’absence de l’USM Alger sur le terrain, le jour de sa programmation le samedi 12 octobre 2019 au stade du 5 juillet“, lit on dans le communiqué de la LFP.

Le même document précise, “Suite à ce forfait, La commission de discipline de la LFP avait attribué le gain du match au MCA tout en procédant à une défalcation de 3 points à l’autre club algérois conformément à la réglementation régissant les forfaits”.

Après un premier recours rejeté par la commission fédérale de recours de la FAF, le TAS algérien avait confirmé la décision prononcée par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

Selon le communiqué le club de Soustara a eu gain de cause suite au recours introduit par les dirigeants de l’USMA en dernier lieu au TAS international qui a publié vendredi 28 août un communiqué dans lequel, il a rendu le verdict qui annule le forfait.

En application de cette décision, la LFP procédera aux modifications du classement de la saison 2019/2020 qui entraîne le retrait des trois points attribués au MCA et l’annulation de la défalcation des trois points à l’USMA

La LFP indique, par ailleurs, que ce classement a été établi aussi sur la base de la règle d’indice de performance des points récoltés et des matches disputés décidé par la FAF. La décision a été notifiée par courrier en date du 30 juillet 2020 ( Réf/488/SG/FAF/2020 ) suite à l’arrêt de la compétition.

Continue Reading

Sports

Premier league : Manchester City ne compte pas se séparer de Mahrez

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Manchester City ne compte pas vendre Riyad Mahrez

Manchester City ne compte pas laisser partir son attaquant Riyad Mahrez s’il parvient à conclure un accord pour faire venir la star argentin du FC Barcelone, Lionel Messi. Le club anglais n’utilisera pas l’international algérien comme monnaie d’échange, a indiqué samedi la BBC.

En effet, les Citizens n’ont pas l’intention de se séparer des services de l’international algérien la saison prochaine, tout comme ses coéquipiers dans le club, le portugais Bernardo Silva et le brésilien Gabriel Jesus, selon la BBC.

Par ailleurs, le vice champion d’Angleterre pourrait laisser partir deux joueurs prometteurs rejoindre le cub catalan à savoir le défenseur Eric Garcia dont le contrat expirera en 2021, ainsi que l’excellent arrière du RB Leipzig Angelino. Ils seront inclus dans la transaction qu’il compte conclure avec la venue de Léo Messi en premier league.

Pep Guardiola souhaite garder son effectif la saison prochaine en vue de rebondir en premier league et dans la compétition européenne qui fuit l’entraîneur catalan depuis son départ du FC Barcelone en 2012.

Continue Reading

Sports

Ligue des champions : le Bayern dévore Barcelone et affirme son statut de favori

Avatar

Published

on

© DR | Le Bayern écrase le Fc Barcelone en quarts de finale de la champions league

Un statut de grand favori plus que jamais confirmé: le Bayern Munich, en surclassant mercredi 8-2 le FC Barcelone de Lionel Messi en quart de finale de Ligue des champions, a délivré une nouvelle leçon de football, s’affirmant comme l’équipe à battre dans la compétition européenne.

Trop fort, trop rapide, trop puissant. A l’image de l’inusable Thomas Müller, fer de lance du rouleau-compresseur bavarois avec un doublé (4e, 31e), le Bayern a encore une fois fait étalage de sa force de frappe inégalable depuis la reprise des compétitions.

Après avoir dominé l’opposition en Allemagne avec un doublé coupe-championnat et balayé Chelsea au tour précédent (3-0; 4-1), le géant allemand a poursuivi contre Barcelone sa série d’invincibilité en Ligue des champions cette saison, pour un bilan de neuf victoires en neuf matches, 39 buts marqués contre 8 encaissés. Tout simplement monstrueux.

Loin d’une “finale avant l’heure”, ce classique contre le Barça a tourné à la démonstration à tous points de vue, un peu comme le triomphe 7-1 de l’Allemagne face au Brésil au Mondial-2014. “Lors du 7-1 au Brésil nous n’avions pas eu autant le contrôle, nous avions été bons, certes, mais ce soir, nous avons été brutalement dominateurs”, a savouré Müller.

Cette humiliation risque de précipiter le limogeage de Quique Setién sur le banc catalan, au terme d’une saison catastrophique de bout en bout. Le président Josep Maria Bartomeu, grandement fragilisé, a promis “des décisions” dans les prochains jours.

“Un match horrible. Une sensation néfaste. De la honte”, a réagi le défenseur catalan Gerard Piqué, abasourdi au micro de la chaîne espagnole Movistar. “On a touché le fond.”

Première demi-heure fatale

C’est la première fois depuis 2007 qu’aucun club espagnol n’atteint les demi-finales de la C1. Et à chaque fois que le Bayern et le FC Barcelone se sont affrontés en phase éliminatoire d’une Coupe d’Europe, le vainqueur de ce duel a remporté ensuite la compétition. Présage heureux pour les Bavarois ?

Avec des entames de matches aussi supersoniques, symbolisées par une ouverture du score dès la 4e minute, le PSG, Leipzig, Manchester City et Lyon, derniers adversaires encore en lice, ont en tout cas de gros soucis à se faire.

Sur un contre, Ivan Perisic trouve Müller à l’entrée de la surface, qui réussit un enchaînement de toute beauté: après avoir feinté la reprise de volée, le champion du monde allemand arrive à s’appuyer sur Lewandowski, pris en étau dans la surface, pour reprendre du gauche instantanément. Imparable !

Mais coup de théâtre dans la foulée. Le Bayern remet brièvement son adversaire dans le match quand Alaba, en voulant enlever le ballon promis à Luis Suarez, a vu son tacle défensif se transformer en but contre son camp (1-1, 7e).

Après cette égalisation heureuse, Suarez aurait pu donner l’avantage à son équipe dans la foulée (9e)… tout comme le centre-tir de Messi, qui a fini sur le poteau du portier allemand (10e) ! Deux grosse occasions en trompe-l’oeil, toutefois, tant le Bayern a monopolisé le ballon et dominé les débats.

Doublé de Müller… et Coutinho

Et à force d’accentuer la pression, les Bavarois ont fini par trouver la faille à la suite d’un ballon récupéré dans le camp adverse puis transformé par Perisic, d’un tir du gauche surpuissant que n’a pas pu dévié Ter Stegen (2-1, 21e).

La leçon s’est poursuivie avec le 3e but signé Gnabry (3-1, 27e) puis le quatrième, synonyme de doublé de Müller, plus agressif que Clément Lenglet pour couper le centre de Joshua Kimmich (4-1, 31e).

De quoi plier l’affaire en une demi-heure de jeu, et infliger au Barça sa pire défaite en compétition européenne. Si Suarez a marqué le but de l’espoir au retour des vestiaires (4-2, 57e) sur un exploit individuel, Alphonso Davies a vite éteint les rêves de “remontada”.

Après un incroyable numéro sur son côté gauche où il a enrhumé Nelson Semedo, le supersonique latéral s’est enfoncé dans la surface pour adresser un centre en retrait parfait pour Kimmich (5-2, 63e).

L’ex-Barcelonais Philippe Coutinho, auteur d’un centre parfait pour Robert Lewandowski (6-2, 82e) après son entrée, a conclu le récital par un doublé express (7-2, 85e; 8-2, 89e). Enièmes actions de classe d’une partie à sens unique.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR