Suivez-nous

Société

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Coronavirus, situation dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.394.541 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP dimanche à partir de sources officielles.

Selon la dépêche de l’AFP, les pays qui comptent le plus de décès sont les Etats-Unis (485.305 morts), le Brésil (239.245), le Mexique (173.771), l’Inde (155.642) et le Royaume-Uni (116.908). Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques.

Au Royaume-Uni, la compagne de vaccination bat son plein où 15 millions de personnes ont reçu leur injection contre le Covid. Le gouvernement britannique a réussi son pari d’offrir un vaccin aux plus vulnérables à la mi-février. Une “prouesse extraordinaire”, s’est réjoui le Premier ministre Boris Johnson.

L’Allemagne ferme en partie dimanche ses frontières avec la République tchèque et le Tyrol autrichien pour tenter de contenir la diffusion des très contagieux variants du coronavirus. Un important dispositif d’un millier de policiers est mobilisé pour assurer “des points de contrôles fixes” aux frontières.

La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn a suspendu ses liaisons avec ces zones. Le Tyrol, isolé depuis mercredi par le gouvernement de Vienne, est considéré comme le plus gros foyer européen du variant sud-africain.

L’Italie a décidé de maintenir fermées les stations de ski qui devaient rouvrir lundi en raison de la progression des variants du coronavirus, dont le variant britannique, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Près de deux millions d’habitants d’Auckland, la plus grande ville du pays, sont confinés depuis dimanche soir minuit pour trois jours, après la découverte d’un nouveau foyer de contamination au coronavirus. Ecole et commerces resteront fermés lundi, à l’exception des entreprises jugées “essentielles”, a ordonné la Première ministre Jacinda Ardern.

Trois membres d’une même famille ont été testés positifs ce week-end, dont deux porteurs du variant britannique, une première dans ce pays internationalement salué pour sa gestion très efficace de la pandémie.

Le Japon a donné dimanche son premier feu vert à un vaccin contre le coronavirus, celui développé par Pfizer, ouvrant la voie au lancement d’une campagne de vaccination à cinq mois de l’ouverture des Jeux Olympiques d’été.

Un médecin a été le premier Libanais à recevoir le vaccin anti-Covid à Beyrouth, coup d’envoi de la campagne de vaccinations dans un pays miné par des crises graves, sanitaire, économique et politique.

Le Rwanda a lui aussi commencé à vacciner des groupes à hauts risques, tels que les travailleurs médicaux de première ligne, avec des doses limitées de vaccins, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Avec AFP

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR